Publié

Criminalité informatiqueEuropol démantèle un réseau de pirates informatiques

Une opération d'Europol a permis d'enrayer une vaste opération de piratage d'informations bancaires.

Le virus Ramnit a touché plus de 3 millions de francs.

Le virus Ramnit a touché plus de 3 millions de francs.

AFP

Plus de trois millions d'ordinateurs infectés par le virus Ramnit, lequel permettait de pirater les informations bancaires. C'est le bilan de ce poison qui date de 2010. «Les criminels ont perdu le contrôle de l'infrastructure qu'ils utilisaient», s'est félicitée l'organisation Europol qui en est venu à bout.

Coordonnée par le centre européen de lutte contre la cybercriminatilé d'Europol, elle a été menée en collaboration avec les polices allemande, italienne, néerlandaise et britannique ainsi qu'avec l'aide des compagnies AnubisNetworks, de Microsoft et de Symantec.

Selon Symantec, le virus Ramnit apparu en 2010 était présent sur 3,2 millions de PC, dont 27% se trouvent en Inde et 18% en Indonésie. Viennent ensuite le Vietnam, les Etats-Unis, le Bangladesh et les Philippines. Les enquêteurs parlent quant à eux de 350'000 machines infectées.

(ats)

Votre opinion