Ewan McGregor: «Il me reste quinze ans pour jouer Obi-Wan»
Publié

ÉvénementEwan McGregor: «Il me reste quinze ans pour jouer Obi-Wan»

L’acteur écossais renfile son costume de Jedi pour la série «Obi-Wan Kenobi», dès aujourd’hui sur Disney+. Il nous parle de son retour et son avenir dans «Star Wars».

par
Miguel Cid
«On retrouve Obi-Wan dix ans après la fin de l’épisode III», précise Ewan McGregor.

«On retrouve Obi-Wan dix ans après la fin de l’épisode III», précise Ewan McGregor.

Lucasfilm

Pour les fans de «Star Wars», ce vendredi 27 mai est une date événementielle: celle du lancement, sur Disney+, de la série «Obi-Wan Kenobi». Ewan McGregor y reprend le rôle du célèbre Jedi, dix-sept ans après «La Revanche des Sith».

Située entre les épisodes III et IV, cette nouvelle série s’intéresse de près à la vie d’Obi-Wan. Après la bascule d’Anakin Skywalker du côté obscure de la Force, et après avoir mis en sécurité les enfants – Luke et Leia – de celui qui est devenu Dark Vador, Kenobi vit caché, depuis dix ans, sur la planète Tatooine. De l’intrigue, on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’une nouvelle fois, nous assisterons à un terrible combat entre le sage Jedi et Vador, à grands coups de sabres laser. De quoi inviter Ewan McGregor, 51 ans, a se préparer intensément, physiquement.

Comment vous êtes-vous préparé à reprendre le rôle que vous avez joué dans la prélogie? 

On s’est beaucoup entraînés à combattre et soumis à un long entraînement physique pendant plusieurs mois à plein temps, cinq jours par semaine. Je devais essayer de me remettre en forme parce que je me souvenais des scènes de combat dans les films qui avaient été absolument épuisantes et exigeaient une immense énergie. Je savais donc que vingt ans plus tard, j’aurais besoin d’être vingt fois plus en forme qu’à l’époque. 

Qu’avez-vous ressenti en renfilant votre costume de Jedi? 

La première fois, c’était pour auditionner trois ou quatre autres acteurs pour la série. Je voulais les tester dans la peau de mon personnage. Nous sommes venus au studio un dimanche et avons tourné ces scènes sur le plateau de «The Mandalorian» qui nous avait été prêté. C’était bizarre d’entrer dans ma loge et d’y trouver une sorte de costume d’Obi-Wan Kenobi qui avait été préparé pour moi. Je l’ai enfilé, suis sorti, et j’ai senti le buzz de l’équipe de tournage. C’était chouette parce que la plupart des membres de l’équipe de «The Mandalorian» et de notre série sont de vrais fans de Star Wars. Mais à l’heure de réciter mes répliques avec les autres acteurs, je n’avais pas trouvé ma voix. 

Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor) va devoir dégainer, une nouvelle fois, son sabre laser.

Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor) va devoir dégainer, une nouvelle fois, son sabre laser.

Lucasfilm

C’est-à-dire? 

J’ai réalisé que je n’avais pas encore fait le boulot nécessaire pour retrouver la voix d’Obi-Wan Kenobi. J’avais beaucoup bossé sur cette voix pour les films donc maintenant je ne sonnais pas très Alec Guinness (qui a joué le rôle dès l’épisode IV). J’ai dû revenir à la case départ, regarder à nouveau tous les films de «Star Wars» et me réaccoutumer à la façon de parler d’Alec Guinness. Quand le tournage de la série a commencé, j’avais retrouvé la voix d’Obi-Wan. 

Que dire sur l’évolution de la technologie sur le tournage depuis la prélogie? 

La nouvelle technologie «StageCraft» a changé la donne et fait toute la différence. Au lieu de jouer devant des fonds verts, on tourne dans un dôme où les décors sont projetés autour de vous (le plateau de tournage est entouré d’écrans). Si on est dans un cockpit en train de voler dans l’espace, les étoiles défilent pour de vrai. Et si on se trouve dans le désert, on se croit vraiment dans le désert. Cela facilite énormément le travail des acteurs. 

Discrètement et de loin, Obi-Wan Kenobi veille sur un petit garçon. Un certain Luke Skywalker…

Discrètement et de loin, Obi-Wan Kenobi veille sur un petit garçon. Un certain Luke Skywalker…

Lucasfilm

Où en est Obi-Wan Kenobi au début de la série?

On le retrouve dix ans après la fin de l’épisode III. La plupart des Jedi ont été anéantis donc Obi-Wan a perdu de nombreux amis et ses collègues ont été éliminés. Ceux qui ne sont pas morts ont fui aux confins de la galaxie pour se cacher, tel Yoda, parce qu’ils sont traqués. Lui aussi se cache et tente de vivre une existence normale, sans faire usage de la Force. Il se sent coupable que son ami ait sombré du côté obscur de la Force, ce qui le mine. C’est donc un homme brisé et fatigué, qui essaie de garder un œil sur Luke Skywalker qui vit maintenant avec oncle Owen et tante Beru dans le désert de Tatooine. 

Comment voyez-vous l’avenir d’Obi-Wan dans «Star Wars»? 

Je n’ai pas signé de contrat pour continuer de jouer le rôle, après la fin de la série. Je n’ai donc aucune obligation. Je ne sais pas si Disney souhaite poursuivre l’odyssée d’Obi Wan mais j’espère que oui, parce que j’ai pris mon pied sur cette série, plus que je ne l’avais imaginé. J’ai encore quelques années avant d’être remplacé par Alec Guinness. Il devait avoir la mi-soixantaine quand il a incarné le personnage et j’ai 51 ans donc il me reste environ quatorze ou quinze ans pour jouer Obi-Wan.

Votre opinion

2 commentaires