New York - Ex-«sommelier de l’année» inculpé: il brûlait les terrasses des restos rivaux
Publié

New YorkEx-«sommelier de l’année» inculpé: il brûlait les terrasses des restos rivaux

L’homme, mis en examen jeudi à New York, avait été filmé en train de mettre le feu aux structures en bois extérieures d’établissements concurrents.

Directeur associé d’un luxueux bar à vins de New York, un sommelier a été inculpé jeudi de deux chefs d’incendie criminel, notamment après avoir été filmé en train de mettre le feu à des terrasses de restos concurrents.

Directeur associé d’un luxueux bar à vins de New York, un sommelier a été inculpé jeudi de deux chefs d’incendie criminel, notamment après avoir été filmé en train de mettre le feu à des terrasses de restos concurrents.

Photo d’illustration/Getty Images via AFP

Un sommelier new-yorkais renommé a été inculpé pour avoir mis le feu à des terrasses de restaurants rivaux, ont annoncé les autorités.

Caleb Ganzer, 35 ans, a été filmé par des caméras de sécurité en train de mettre le feu à des structures en bois installées en extérieur par deux restaurants, l’un en janvier, l’autre en juillet, selon les pompiers de New York.

Ces installations, du type de celles qui se sont multipliées sur les trottoirs de la Grande Pomme pour abriter les dîneurs pendant la pandémie, ont été endommagées mais le sinistre n’a blessé personne, ont précisé les pompiers mercredi.

Le sommelier a également été filmé en train de mettre le feu à un tas d’ordures en juin, les trois incidents ayant eu lieu entre minuit et 4 h 30 du matin.

Caleb Ganzer, nommé sommelier de l’année en 2017 par le prestigieux magazine «Food and Wine», a été inculpé de deux chefs d’incendie criminel ainsi que d’autres charges, dont mise en danger d’autrui.

Le département des pompiers new-yorkais n’a pas établi de mobile pour ces incendies provoqués par Caleb Ganzer, directeur associé d’un luxueux bar à vins de New York, la Compagnie des Vins Surnaturels.

Le sommelier a depuis été placé en congé, a annoncé le restaurant au New York Times.

(AFP)

Votre opinion