Coronavirus: «Les chiffres actuels stagnent ou augmentent légèrement»
Publié

Coronavirus«Les chiffres actuels stagnent ou augmentent légèrement»

Les experts fédéraux ont fourni des informations sur la situation sanitaire actuelle à l’occasion d’un point presse diffusé ce mardi.

par
Hélène Krähenbühl
Il n’est pas exclu que des vaccinations soient organisées dans des entreprises pour les employés, a notamment indiqué Virginie Masserey.

Il n’est pas exclu que des vaccinations soient organisées dans des entreprises pour les employés, a notamment indiqué Virginie Masserey.

Twitter OFSP

Virginie Masserey, cheffe de la section de contrôle des infections auprès de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), a fait état mardi d’une lente augmentation du nombre de cas de Covid-19 en Suisse. Cette évolution est observée de manière similaire chez toutes les tranches d’âge et dans toutes les régions du pays.

Ainsi, l’évolution épidémiologique en Suisse reste incertaine. «On n’observe plus de réduction du nombre de cas. Son nombre aujourd’hui était de 1378, ce qui est légèrement supérieur à la même période la semaine passée», note la cheffe de section.

Variants toujours prédominants

Le taux de positivité, lui, se situe toujours sous la barre des 5% avec un nombre de tests quotidien de 24’000. Le nombre d’hospitalisations est lui aussi resté stable (60 par jour en moyenne). Tout comme la situation aux soins intensifs. «Le nombre de décès continue sa tendance à la baisse et on n’observe plus de surmortalité chez les plus de 65 ans», indique Virginie Masserey.

Les nouveaux variants, plus contagieux, poursuivent quant à eux leur augmentation. Ils représentent plus de 70% des cas identifiés. 13’387 cas ont été détectés au total en Suisse dont 4’194 de Grande-Bretagne et 167 d’Afrique du Sud. Le nombre de cas brésilien, lui, reste stable (6).

La question des autotests

L’approvisionnement en tests sera assuré par les laboratoires. Le gouvernement prendra en charge les coûts. Quant aux autotests, ils seront distribués en pharmacie et facturés via l’assurance-maladie à la Confédération.

Le pharmacien donnera les instructions aux personnes testées sur le comportement à adopter en cas de résultat positif. Il faudra notamment aller faire un test de confirmation par PCR ou par test antigénique pour confirmer la positivité.

Avancée de la vaccination

Selon Nora Kronig, vice-directrice de l’OFSP, toute personne souhaitant se faire vacciner devrait l’être d’ici fin juin. Le nombre de personnes vaccinées reste toutefois encore trop petit pour avoir un impact plus important sur le nombre d’infections. «Il faut distinguer optimisme et prédiction», a déclaré la vice-directrice.

Enfin, à terme, il n’est pas exclu que des vaccinations soient organisées dans des entreprises pour les employés, a notamment indiqué Virginie Masserey.

Mesures assouplies dans les EMS

Les homes pourront alléger le protocole de protection envers leurs résidents vaccinés. «Les règles de visite seront assouplies et les sorties pourront être facilitées», a indiqué Virginie Masserey. Et d’ajouter: «Cela devra être réalisé avec toute la prudence nécessaire».

Les personnes vaccinées deux fois et vivant en dehors des EMS pourront également avoir plus d’interactions sociales. Mais même vaccinés, les Suisses devront toujours appliquer les gestes barrières comme le port du masque, a rappelé l’OFSP.

Votre opinion