Athlétisme - Ligue de Diamant: Exploit de Nicole Büchler au meeting de Doha
Publié

Athlétisme - Ligue de DiamantExploit de Nicole Büchler au meeting de Doha

La Biennoise a décroché la 2e place d'un concours très relevé en sautant à 4m78, nouveau record de Suisse en plein air.

Nicole Büchler (image d'archives).

Nicole Büchler (image d'archives).

EPA, Keystone

Epatante Nicole Büchler! La Biennoise a obtenu un des très rares podiums suisses en Ligue de diamant, en se classant 2e du concours de la perche à Doha. Dans ce meeting qui marque l'ouverture de la saison internationale, elle a réalisé un magnifique bond à 4m78, ce qui constitue le nouveau record de Suisse en plein air.

La Biennoise confirme ainsi qu'elle fait bien partie de l'élite mondiale, ce qu'elle avait du reste déjà démontré durant l'hiver, avec sa 4e place aux Mondiaux indoor à Portland (USA). Elle n'avait alors manqué le bronze qu'au nombre d'essais et porté son record national absolu (salle et plein air confondus) à 4m80. Une marque qu'elle a du reste bien failli améliorer dans la chaleur du Qatar (32 degrés). Elle n'a échoué à 4m83 que d'assez peu, à sa troisième tentative, retombant sur la barre après avoir bien engagé son corps au-dessus.

La Seelandaise affichait un immense sourire malgré tout. Elle n'a jamais évolué à un tel rang et à de telles hauteurs dans un grand meeting. Elle a notamment devancé la Grecque Ekaterini Stefanidi, médaillée de bronze des Mondiaux en salle, et n'a été battue que par la jeune prodige américaine Sandi Morris (4m83), médaillée d'argent à Portland. Toute la crème de la discipline était présente, à deux ou trois exceptions près, comme Jenn Suhr ou Yarisley Silva. Ce concours a indiscutablement été un temps fort du meeting.

«C'est fou»

«C'est juste fou! Tout s'est déroulé parfaitement. Je m'entraîne depuis l'an dernier avec mon mari (ndlr: Mitch Greeley, perchiste lui aussi), tout en restant indépendante. J'ai effectué quelques ajustements techniques et, désormais, toutes les pièces s'assemblent. Je me sens également forte mentalement», s'est réjouie Nicole Büchler.

De fait, la Seelandaise a montré des nerfs d'acier. Elle a franchi 4m53 au troisième essai et 4m78 au bluff, ou presque, après avoir fait l'impasse sur son troisième saut à 4m73 pour faire poser directement la barre 5 cm plus haut. Un coup de poker payant qui rappelle une autre impasse qu'elle avait déjà effectuée avec succès à Portland. Aucun doute: à 32 ans, elle n'a jamais été autant en confiance.

Nicole Büchler prévoit encore trois apparitions ces prochaines semaines en Ligue de diamant, à Rabat, Rome et Birmingham. Sa stratégie consistant à enchaîner les meetings fonctionne à merveille. Elle avait déjà amélioré à trois reprises son record national cet hiver, le portant successivement de 4m71 à 4m80.

Sprints somptueux

Parmi les autres grands moments, il faut retenir la victoire de l'Américaine Tori Bowie sur 100 m en 10''80, au terme d'une belle lutte avec la Néerlandaise volante Dafne Schippers (10''83). Une nouvelle étoile du sprint est née chez les hommes avec l'avènement d'Ameer Webb, vainqueur du 200 m en 19''85. A 26 ans, l'Américain a retranché d'un coup, ce printemps, 52 centièmes à son record personnel.

La Sud-Africaine Caster Semenya a survolé le 800 m dans un troublant mélange d'aisance et de puissance (1'58''26), alors qu'Asbel Kiprop a ravi les esthètes de sa splendide foulée qui lui a permis de survoler le 1500 m (3'32''15). La nouvelle star du 110 m haies, Omar McLeod (JAM), a avalé les obstacles en 13''05, lors d'une course qui a permis au recordman du monde Aries Merritt d'afficher ses rapides progrès (6e en 13''37), huit mois après avoir été transplanté d'un rein!

(si)

Votre opinion