Russie: Explosion dans une base militaire en Sibérie

Publié

RussieExplosion dans une base militaire en Sibérie

Une explosion suivie d'un incendie dans un dépôt de munitions militaires a fait sept blessés. Des milliers de personnes doivent être évacuées.

Une épaisse fumée noire s'élève au-dessus d'une forêt située à côté du dépôt de munitions.

Une épaisse fumée noire s'élève au-dessus d'une forêt située à côté du dépôt de munitions.

Keystone

Sept personnes ont été blessées et des milliers de personnes évacuées lundi à la suite d'explosions causées par un incendie dans un dépôt de munitions en Sibérie, ont indiqué les autorités locales.

Les explosions, provoquées par un feu d'origine inconnue ayant éclaté vers 10H00 GMT, se sont produites dans un dépôt d'obus d'une unité militaire stationnée près du village de Kamenka, a précisé le communiqué publié sur le site officiel du gouverneur de la région de Krasnoïarsk, Alexandre Ouss.

«Selon nos estimations, quelque 6000 personnes doivent être évacuées», a déclaré M. Ouss, qui s'est rendu sur place, à la chaîne de télévision Rossia 24. «Les évacuations sont terminées ou en cours», a-t-il ajouté.

Le personnel du dépôt a également été évacué, a indiqué le gouverneur. D'après des médecins, sept personnes ont été blessées par les explosions, et deux d'entre elles ont été hospitalisées, a rapporté l'agence publique TASS.

Explosions durant plusieurs heures

Des témoins ont publié sur Internet des vidéos montrant une épaisse fumée noire s'élevant au-dessus d'une forêt située à côté du dépôt de munitions.

«Les munitions continuent d'exploser depuis déjà cinq heures. Plusieurs milliers ont explosé», a déclaré une source aux services de secours locaux, citée par l'agence TASS. Plusieurs trains équipés pour la lutte anti-incendie ont été dépêchés sur les lieux, a rapporté pour sa part l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence.

«Des mesures ont été prises pour empêcher la propagation du feu et assurer la sécurité» dans la zone des explosions, a souligné cette source.

(AFP)

Ton opinion