Chine: Explosion dans une usine chimique: au moins un mort
Publié

ChineExplosion dans une usine chimique: au moins un mort

Un important site pétrochimique de Shanghai a été ravagé par les flammes.

Une photo aérienne prise le 18 juin 2022 montre un grand incendie dans l’usine pétrochimique de Sinopec Shanghai.

Une photo aérienne prise le 18 juin 2022 montre un grand incendie dans l’usine pétrochimique de Sinopec Shanghai.

AFP

Au moins une personne a été tuée samedi dans l’incendie d’une usine chimique à Shanghai, ont rapporté les médias d’État. Le feu au sein de l’usine Sinopec Shanghai Petrochemical Co., située dans le district de Jinshan, au sud-ouest de Shanghai, a débuté vers 04H00 (20 h 00 GMT) et a été maîtrisé quelques heures plus tard, selon l’agence de presse Chine Nouvelle. «D’après nos premières informations, l’incendie a déjà fait un mort», a indiqué l’agence. «Des mesures de protection contre l’incendie sont en cours», a-t-on ajouté de même source.

Une vidéo filmée par un drone montre aussi d’épais nuages de fumée au-dessus de la vaste zone industrielle avec trois foyers d’incendie séparés, dans des bâtiments distincts. Selon des médias locaux, les riverains de cette usine de pétrochimie ont entendu une explosion. Elle a ensuite été suivie d’un incendie.  «La zone entière est complètement brûlée», rapporte ce qui semble être un résident sous le choc dans l’une de ses vidéos.

La raffinerie est située près du front de mer, non loin d’un parc naturel. Le service des pompiers de Shanghai a annoncé sur Weibo, l’équivalent local de Twitter, avoir envoyé plus de 500 personnes sur place immédiatement après l’incident. Le ministère de la Gestion des urgences a dépêché des d’experts sur les lieux, a rapporté la chaîne CCTV. Le service des incendies de Shanghai a envoyé plus de 500 personnes sur place immédiatement après l’incident. Les médias n’ont pas indiqué la cause de cet incendie.

Le feu s’est déclaré alors que Shanghai, la capitale économique de la Chine, reprend prudemment son activité après avoir été totalement confinée durant deux mois en réponse à une flambée épidémique de Covid-19. Ce confinement, qui a officiellement pris fin début juin, a entraîné la fermeture d’usines et des perturbations des chaînes d’approvisionnement.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires