22.12.2015 à 10:08

SuisseExportations horlogères en recul en novembre

La valeur des montres exportées s'est contractée à moins de 2 milliards de francs malgré des effets favorables.

L'horlogerie suisse continue d'évoluer dans un contexte international difficile.

L'horlogerie suisse continue d'évoluer dans un contexte international difficile.

Keystone

Les exportations horlogères ont baissé pour le cinquième mois successif en novembre. Leur valeur s'est contractée de 5,6% par rapport à 2014, à moins de 2 milliards de francs (1,95), et ce malgré un effet de base plus favorable et un jour ouvrable supplémentaire.

Ce constat illustre bien le contexte international difficile dans lequel évolue l'horlogerie suisse, a indiqué mardi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Ces quatre dernières années, le chiffre pour novembre était au-dessus des 2 milliards.

L'Asie en demi-teinte

Les exportations vers Hong Kong, la première destination avec une part de 12,7%, ont encore souffert des réajustements importants du marché local et ont accusé une forte baisse (-27,9%), à 247,8 millions de francs. Les Etats-Unis, deuxième marché le plus important (237,7 millions), ont été moins affectés qu'en septembre et octobre, mais sont restés en baisse (-5,3%), dans la moyenne mondiale.

En meilleure posture, l'Italie, troisième marché en novembre (128,1 millions), a affiché une progression ( 2,3%), note la FH dans son commentaire. Et le Royaume-Uni a fait un bond en avant ( 14,3%) à 121,1 millions, en se détachant des autres débouchés européens.

Le Japon se situe aussi dans les fortes hausses ( 8,9%), avec un total de 118,7 millions. Comme en octobre, l'Allemagne a en revanche connu une baisse (-4,2%), à 112,3 millions, qui fait suite à sept mois de croissance. En septième position (107,9 millions), la Chine a enregistré une progression très soutenue ( 17,1%).

Toutes les gammes dans le négatif

Les principales gammes de prix n'ont connu aucune évolution positive, que ce soit en valeur ou en nombre de pièces, précise la FH. Les reculs les plus marqués ont touché le segment 200-500 francs (prix export) et les montres de plus de 3000 francs.

En valeur, les montres en métaux précieux et en acier ont enregistré une baisse supérieure à la moyenne par rapport à novembre 2014. Les autres groupes de matières ont en revanche affiché une variation positive.

En termes de volumes, les pièces en acier ont nettement tiré le résultat vers le bas. La progression des autres métaux et autres matières n'a pas pesé lourd dans la balance, conclut la FH.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!