Suisse: Exportations: les PME moins confiantes

Publié

SuisseExportations: les PME moins confiantes

Le coup de mou attendu dans les exportations helvétiques s'explique par le repli de la production industrielle en Europe, tout particulièrement en Allemagne.

Les PME suisses restent très dépendantes des marchés allemand et français, devant les Etats-Unis.

Les PME suisses restent très dépendantes des marchés allemand et français, devant les Etats-Unis.

Keystone

La confiance des PME exportatrices suisses s'est quelque peu étiolée, mais reste néanmoins positive, selon une enquête conduite par la plateforme Switzerland Global Enterprise (S-GE). En tout, 47% des sociétés interrogées s'attendent à une croissance des livraisons à l'étranger au deuxième trimestre, tandis que 38% tablent sur une stagnation.

Les résultats de ce sondage dévoilés jeudi s'accordent avec le baromètre des exportations publié par Credit Suisse en mars, qui identifiait une tendance baissière. Ce coup de mou s'explique par le repli de la production industrielle en Europe, tout particulièrement en Allemagne.

L'enquête menée par S-GE met également le doigt sur l'importance du marché allemand. Une large majorité (81%) des participants prévoient d'exporter des marchandises ou des services outre-Rhin dans les six mois à venir. Avec 63%, la France se situe en deuxième position, tandis que les Etats-Unis complètent le podium (60%). Suivent l'Autriche, l'Italie et la Chine.

Le sondage sur le moral des exportations des PME est basé sur les réponses fournies trimestriellement par quelque 200 sociétés actives dans la pharma/chimie, l'industrie des machines, les biens de consommation, la métallurgie, l'informatique ou encore les services.

Mandaté par la Confédération et les cantons, Switzerland Global Enterprise a pour mission d'accompagner les entreprises suisses sur de nouveaux marchés.

(ats)

Ton opinion