Publié

FOOTBALLFabian Frei: «Le Real Madrid comme dessert»

Auteur d'une prestation de choix dans l'entrejeu, Fabian Frei savourait le récital du FC Bâle face à Ludogorets (4-0), avant de se réjouir de n'avoir «rien à perdre» face au champion en titre.

Florian Müller
Bâle
par
Florian Müller
,
Bâle
Fabian Frei (ici face à Aleksandar Aleksandrov): «A l'équipe, sur 10, je mets un 9.»

Fabian Frei (ici face à Aleksandar Aleksandrov): «A l'équipe, sur 10, je mets un 9.»

Keystone

Tout sourire, Fabian Frei est venu saluer les médias en baskets après la victoire du FC Bâle sur le club bulgare de Ludogorets. «Ce soir, on n'était pas loin de la perfection, badinait le capitaine. Nous avons maîtrisé la rencontre du début à la fin. On avait l'impression que rien ne pouvait nous arriver.»

Fort de cette victoire, le FC Bâle aura désormais une finale à jouer à Anfield Road le 9 décembre prochain face à Liverpool, avec en jeu la deuxième place du groupe B qualificative pour les huitièmes de finale. «Oui, on voulait cette finale. C'est la position dans laquelle on voulait être, se réjouissait Frei. Mais avant ça, il y a un match face au Real Madrid. On n'aura rien à perdre. Eux sont déjà qualifiés, et pour nous ce sera le dessert.»

Au moment d'évaluer sa prestation, couronnée de deux passes décisives, Fabian Frei refusait de s'attribuer un quelconque mérite. «Je ne peux pas évaluer ma performance personnelle. Mais à l'équipe, sur 10, je mets un 9. C'est vraiment une performance aboutie.»

Plus large succès de l'histoire du club rhénan en Ligue des champions, cette victoire est avant tout pour Frei celle d'une «très bonne équipe, qui a soigné la différence de but», et qui a indéniablement lancé sa saison hier soir.

EN CHIFFRES

Ton opinion