Publié

FootballFabio Celestini est sur un siège éjectable

L'entraîneur vaudois du FC Lugano joue gros ce dimanche contre Lucerne. Son président aurait déjà rencontré un éventuel successeur.

par
Sport-Center
Le président luganais Angelo Renzetti actionnera-t-il le couperet et se séparera-t-il de Fabio Celestini (à g.)?

Le président luganais Angelo Renzetti actionnera-t-il le couperet et se séparera-t-il de Fabio Celestini (à g.)?

Keystone

Les jours de Fabio Celestini à Lugano sont peut-être comptés. Selon une information du «Blick», le président du club tessinois Angelo Renzetti aurait déjà pris langue avec un éventuel remplaçant. Il s'agirait d'un entraîneur connu en Suisse, actuellement sans club, donc disponible immédiatement.

L'entraîneur vaudois de 43 ans jouera donc gros, ce dimanche (16h), à l'occasion du match Lugano - Lucerne. «On aura la réponse définitive dimanche», a déjà prévenu Renzetti. Une déclaration suffisamment explicite: une défaite de plus, et Celestini sera plus que probablement prié de faire ses valises.

Il faut dire que les résultats ne plaident pas en sa faveur. Le FC Lugano s'est en effet incliné lors de six de ses sept derniers matches - sa seule victoire depuis début août est le 5-0 en 32e de finale de Coupe contre Concordia Bâle. «Quand les défaites s'accumulent, il ne suffit pas de regretter, il faut agir», a précisé le président luganais, qui a souligné au passage que la défaite contre Lausanne en 16e de finale de Coupe (0-3) représentait «le pire moment de sa présidence».

Piteusement éliminé par Lausanne en Coupe, dernier ex-aequo avec Xamax en Super League, battu à Copenhague en Ligue Europa jeudi, le club tessinois aurait tout intérêt à ne pas s'incliner contre Lucerne dimanche.

Sans quoi l'identité de l'éventuel successeur de Fabio Celestini pourrait être rapidement révélée.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!