Football: Fabio Celestini pressenti pour s’asseoir sur le banc du FC Sion

Publié

FootballFabio Celestini pressenti pour s’asseoir sur le banc du FC Sion

Le Vaudois a rencontré vendredi Christian Constantin, au siège du club valaisan. Le sort de Paolo Tramezzani devrait être scellé en début de semaine.

par
Nicolas Jacquier
Christian Constantin n’a pas aimé le comportement de son coach après le revers contre Saint-Gall.

Christian Constantin n’a pas aimé le comportement de son coach après le revers contre Saint-Gall.

Pascal Muller/freshfocus

Paolo Tramezzani sera-t-il toujours le coach du FC Sion à la reprise des entraînements le 12 décembre? Rien n’est moins sûr. Officiellement, Christian Constantin n’a pas encore tranché, ayant repoussé jusque-là le verdict. «La situation n’a pas fondamentalement changé d’une semaine à l’autre, reconnaît le boss valaisan. Mais ce lundi, je dois savoir avec qui je vais bosser…»

S’il a pareillement repoussé la décision, c’est d’abord parce qu’il en a le temps et qu’aucune urgence ne presse. Mais c’est aussi pour préserver les lointaines vacances de son sans doute futur ex-coach. «Je ne veux pas lui bousiller ses vacances aux Maldives…»

«J’ai déjà vécu le 7-2 comme une humiliation, mais la fuite de mon coach, ça me dévaste encore plus»

Christian Constantin

Plus encore que la déroute encaissée voici une semaine contre Saint-Gall (2-7), c’est le comportement de Paolo Tramezzani qui fait tiquer aujourd’hui son employeur. «J’aurais souhaité qu’il se sente concerné par cette humiliation. J’aurais au moins aimé qu’il m’appelle pour s’excuser. J’ai déjà vécu le 7-2 comme une humiliation, mais la fuite de mon coach, ça me dévaste encore plus. Les types me foutent le bordel et plus personne n’est là pour assumer.»

«Fabio a toutes ses chances»

Tout indique que Fabio Celestini devrait succéder au Mister dans les prochains jours. Ce vendredi, le Vaudois se trouvait d’ailleurs à la porte d’Octodure, à Martigny où il s’est longuement entretenu avec Christian Constantin. «Si je décide de changer, Fabio a toutes ses chances. Cela fait longtemps que l’on se tourne autour.» En Suisse, l’ancien international helvétique a déjà entraîné Lausanne, Lugano et Lucerne.

Voilà où l’on en est. Officiellement, Paolo Tramezzani est toujours le coach du FC Sion. Dans la tête de Christian Constantin, certainement déjà un peu moins…

Ton opinion