Football: Fabio Grosso n’est plus l’entraîneur du FC Sion
Actualisé

FootballFabio Grosso n’est plus l’entraîneur du FC Sion

Le coach italien a été remercié au lendemain de la lourde défaite (0-3) face à Lugano. Une solution interne est envisagée pour la rencontre de dimanche contre Lausanne.

par
Sport-Center
Freshfocus

L’histoire entre Fabio Grosso et le FC Sion aura duré six mois et demi et 25 matchs. Il manquait certes quelques points et une forme de régularité, mais le champion du monde 2006 semblait pourtant encore nager en eaux claires il y a quelques jours. Puis tout s’est accéléré. C’est un peu le problème d’enchaîner les matches nuls. Un jour, ils sont vus comme une pimpante série d’invincibilité. Le lendemain, on préfère y voir de l’incapacité à prendre des points.

Le tournant pour Fabio Grosso a eu lieu dimanche, avec cette défaite face à la lanterne rouge Vaduz (0-2) qui a fait pencher la balance du mauvais côté. Le naufrage de jeudi soir contre Lugano est venu porter le coup fatal. D’ailleurs, le Transalpin l’a sans doute vite compris, lui qui est très sagement resté en place devant son banc en deuxième période, tandis que ses hommes étaient menés 0-3, là où on l’a connu plus sanguin.

Christian Constantin aussi a montré une réaction éloquente. Lui qui a vécu tous les derniers matches comme si sa vie en dépendait, donnant de la voix depuis les tribunes sans tenir en place sur son siège. Jeudi après le thé, rien, plus rien, si ce n’est de l’abattement. Sa rencontre avec son coach, lundi, n’aura pas eu l’effet de l’électrochoc escompté. C’est même tout l’inverse, Sion ayant montré son visage le plus décevant de la saison.

En l’état donc, les Sédunois se battent pour éviter la dernière place d’un Vaduz revenu à leur hauteur, n’ont pas vraiment trouvé une identité de jeu, sont éliminés de la Coupe de Suisse et perdent l’entraîneur qui a essayé de fédérer un groupe depuis l’été dernier. On a connu moins délicat comme situation. Même s’il faut bien se souvenir que le FC Sion n’est jamais meilleur que lorsqu’il se retrouve dos au mur.

«À la suite des performances sportives liées aux résultats de la première équipe qui créent un mécontentement général au sein de la famille du FC Sion, la direction du club a décidé de retirer la première équipe à Fabio Grosso à partir de ce jour, a communiqué le club mercredi en début d’après-midi. En vue de l’échéance face au Lausanne-Sport prévue dans 52 heures, le club va agir avec une solution interne et se mettra à la recherche d’un nouveau technicien à partir de lundi.»

Votre opinion