Publié

FranceFabius prône la «fermeté absolue» face au terrorisme

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a estimé dimanche que la seule réponse face au terrorisme était «une fermeté absolue».

Laurent Fabius

Laurent Fabius

Keystone

Il a appelé à éviter «tout amalgame» avec l'ensemble des musulmans, après le démantèlement d'une cellule islamiste en France.

Dans la communauté juive de Sarcelles près de Paris, beaucoup voulaient croire que l'attentat contre un commerce casher de la ville était un «acte isolé» : passé le «soulagement» né du démantèlement d'un groupe islamiste, la communauté peinait dimanche à taire sa «peur».

Après cet attentat commis six mois après la dérive meurtrière de Mohamed Merah, qui a causé la mort de quatre militaires et de quatre Juifs, dont trois enfants, dans le sud-ouest de la France, certains expriment leur angoisse d'être «la cible de fous meurtriers à qui l'on n'a rien fait».

Jeunes Français interpellés

«Cette opération de police, c'est un soulagement pour tout le monde. On ne voulait pas que ces actes restent impunis», confie Simon Azancot devant le supermarché Naouri Market, où deux hommes vêtus de noir et le visage dissimulé avaient jeté une grenade le 19 septembre, blessant légèrement une personne.

La trace ADN retrouvée sur la cuillère de l'engin correspond à Jérémie Louis-Sidney, un converti de 33 ans, tué au cours de son interpellation à Strasbourg (est) samedi. Onze autres personnes, de jeunes Français devenus récemment adeptes de l'islamisme, ont été interpellées et placées en garde à vue.

(ats)

Ton opinion