Football: Fabrizio Zambrella, la preuve qu'en Promotion League on sait jouer au ballon

Publié

FootballFabrizio Zambrella, la preuve qu'en Promotion League on sait jouer au ballon

Le milieu de terrain du Stade Nyonnais a été l'un des hommes forts du week-end. Mais il n'a de loin pas été le seul.

par
Tim Guillemin

La Promotion League en est à sa cinquième journée. «Le Matin» vous propose de suivre l'actualité de la troisième division nationale, au moyen d'une toute nouvelle rubrique qui sera en ligne après chaque journée. Les joueurs en vue, les affiches, les phrases-choc: vous ne manquerez rien de ce qui concerne les six clubs romands de ce niveau, à savoir La Chaux-de-Fonds, Yverdon, Bavois, Stade-Lausanne-Ouchy, Sion M21 et le Stade Nyonnais.

Le joueur du week-end

Fabrizio Zambrella. Il y a de vrais joueurs de ballon en Promotion League et le milieu de terrain du Stade Nyonnais en est assurément un des meilleurs. A 31 ans, il fait parler sa vista et son expérience, après un passage au Mont où il a parfaitement tenu son rang, contrairement à d'autres anciens joueurs de Super League (non, on ne citera pas de noms). Samedi, face à Bavois, il a été brillant dans l'animation du jeu et ses merveilles de ballon ont fait le bonheur de Karim Chentouf. Et le désespoir des défenseurs du FCB. Score final, 3-1. Et une victoire bienvenue pour Nyon, qui restait sur deux défaites.

La polémique du week-end

L'expulsion de Djibril Cissé, bien sûr! Le Français n'a pas marqué sur la pelouse de Breitenrain, mais il a reçu un carton rouge pour une simulation fortement contestée, à la 82e. Ses supporters ont crié au scandale, arguant qu'il y avait bel et bien eu contact entre le défenseur bernois et l'attaquant d'Yverdon Sport. Pire, Cissé a perdu la première place au classement des buteurs, puisqu'il est désormais devancé par Anto Franjic, le bomber de Breitenrain. Au passage, défaite 3-1 pour le club nord-vaudois sur le terrain synthétique du Spitalacker.

La motivation supplémentaire

Sion M21 n'avait pas encore gagné un match cette saison. Bons derniers, les jeunes Sédunois ont eu droit à la visite du président Christian Constantin ce samedi à Savièse, histoire de les motiver un peu. Et la recette a fonctionné à merveille, puisque les joueurs de Maurizio Jacobacci se sont imposés 2-0 face à La Chaux-de-Fonds. Buts d'Ishmael Yartey sur penalty et d'Aimery Pinga. Deux joueurs que le président connaît déjà bien.

Le joueur à suivre

Stade-Lausanne-Ouchy tient un joli joueur de 21 ans, formé à l'Evian-Thonon-Gaillard et à Servette. Son nom? Bradley Bavueza. L'ailier a marqué le premier but de son équipe samedi à YF Juventus, pour une victoire 1-3 des Stadistes à Zurich. Rapide, très vif, il a débuté sa carrière vaudoise du côté d'Azzurri 90 LS, où il a suffisamment marqué les esprits pour qu'Andrea Binotto lui donne sa chance à Vidy. Pour l'instant, il la saisit pleinement.

Un rythme de milieu de tableau

On croit beaucoup en le FC La Chaux-de-Fonds cette saison, on a déjà eu l'occasion de l'écrire ici. Mais les hommes de Christophe Caschili vont devoir élever un peu le rythme pour nous donner raison. Pour l'instant, ils gagnent à la maison (2 sur 2) et perdent à l'extérieur (2 sur 2). Seul un match nul à Bâle M21 est venu briser ce bel ordonnancement. Pour espérer s'installer dans le premier tiers du classement, il faudra grappiller plus de points hors de la Charrière.

La rééducation qui se passe bien

Touché aux ligaments, Florian Gudit manquera tout le premier tour. Mais le capitaine d'Yverdon Sport a eu deux jolis lots de consolation ce week-end. Samedi, grâce à Joel Pereira, il a assisté à Manchester United-Leicester. Le troisième gardien de United et Gudit se sont en effet croisés au Centre de préformation de l'ASF à Payerne. Le Neuchâtelois a ainsi pu inviter le Vaudois, son père et son frère, à assister au match à Old Trafford. Et le lendemain, Djibril Cissé, décidément très généreux avec son coéquipier, lui a offert trois billets pour Liverpool-Arsenal. Un week-end sympa, qui fait oublier un peu la blessure.

Retrouvez la chronique numéro 3 en cliquant sur ce lien

Retrouvez la chronique numéro 2 en cliquant sur ce lien

Retrouvez la chronique numéro 1 en cliquant sur ce lien

Ton opinion