Hockey sur glace: Face à Ambri, Ajoie manque son entrée et doit se satisfaire d’un point

Publié

Hockey sur glaceFace à Ambri, Ajoie manque son entrée et doit se satisfaire d’un point

Les Ajoulots ont effacé un retard de trois longueurs avant de finalement s’incliner lors de la prolongation contre les Léventins (4-5).

par
Julien Boegli
(Porrentruy)

Martin Bakos (à g.) et Ajoie sont revenus de loin pour accrocher la prolongation vendredi soir face à Zaccheo Dotti et Ambri. 

Martin Bakos (à g.) et Ajoie sont revenus de loin pour accrocher la prolongation vendredi soir face à Zaccheo Dotti et Ambri. 

Pascal Muller/freshfocus

Le HC Ajoie n’est pas parvenu à enchaîner un troisième succès de suite. Face à Ambri, il a vécu un début de rencontre extrêmement pénible. Mené dès la 1re minute de jeu puis distancé de trois longueurs au quart d’heure, il a eu le mérite de relever la tête et de s’accrocher. Avec une bonne dose de réalisme en phase offensive et quelques arrêts décisifs de Benjamin Conz à partir de la période médiane, Ambri s’en est finalement sorti sans trop mal.

Cette affiche au sommet de la 4ème journée a donc bien failli virer au cauchemar pour des Jurassiens qui se sont fait danser sur le ventre lors du lever de rideau. Pris à la gorge par un opposant léventin dont les intentions initiales étaient limpides et qui a immédiatement pris possession du camp adverse, Ajoie a concédé l’ouverture après 44 secondes lorsque Johnny Kneubuehler a surpris l’arrière-garde des lieux en jaillissant devant Damiano Ciaccio.

Ambri n’a desserré l’étau qu’après avoir inscrit le deuxième (André Heim, 5e). Dépassée par la vitesse d’éxecution imposée par la ligne articulée autour de l’excellent Dario Bürgler, la formation de Porrentruy a vu son retard s’alourdir à la 15e minute suite à une réussite du défenseur Tim Heed. Une déviation du patin d’Isacco Dotti au fond de ses propres filets a alors relancé un HCA à la dérive (18e, 3-1 à 5 contre 4).

Un collectif qui se rebelle

Le collectif dirigé par Filip Pesan s’est ensuite rebellé. A la réduction du score d’Alain Birbaum (24e), les Tessinois ont répondu à la demi-heure par Michael Spacek, oublié dans le dos de Jordane Hauert. Face à ce qui représentait certainement l’adversité la plus affûtée qu’ils aient eu à affronter depuis la reprise, les Ajoulots ont fait preuve d’une force de caractère exemplaire. Mais ils ont aussi pu compter sur un brin de chance quand le patin de Guillaume Asselin – un geste jugé involontaire par les directeurs de jeu après analyse vidéo – remettait ses couleurs en selle (3-4, 36e).

Sans une grosse performance de Conz dans les buts, l’égalisation locale serait intervenue avant la deuxième pause. Elle est finalement venue suite à une déviation de Reto Schmutz à la 43e. L’emballage final a été crispant. La décision s’est faite en prolongation, Jesse Virtanen doublant le capital-points de son équipe.

Cinquième, Ajoie se déplace à Zoug, quatrième, samedi soir en Suisse centrale.

Ajoie – Ambri ap 4-5 (1-3 2-1 1-0)

Raiffeisen Arena. 4386 spectateurs.

Arbitres: MM. Wiegand, Ströbel, Steenstra et Burgy.

Buts: 1re (0’44) Kneubuehler (Bürgler, Burren) 0-1, 5e Heim (Bürgler, Kneubuehler) 0-2, 15e Heed (Isacco Dotti, Heim) 0-3, 18e Bakos (Asselin/5 c 4) 1-3, 24e Birbaum (Brennan, Devos) 2-3, 30e Spacek (McMillan, Isacco Dotti) 2-4, 36e Asselin (5 c 4) 3-4, 42e Schmutz (Fey, Devos) 4-4, 62e Virtanen (Spacek) 4-5.

Ajoie: Ciaccio; Leduc, Brennan; Fey, Pilet; Birbaum, Hauert; Thiry; Asselin, Gauthier, Bozon; Bakos, Devos, Schmutz; Sciaroni, Frossard, Romanenghi; Arnold, Macquat, Vouillamoz; Kohler. Entraîneur: Pesan.

Ambri: Conz; Heed, Isacco Dotti; Virtanen, Burren; Fohrler, Zaccheo Dotti; Zündel, Fischer; Grassi, Kostner, McMillan; Bürgler, Heim, Kneubuehler; Hofer, Spacek, Chlapik; Pestoni, Shore, Zwerger. Entraîneur: Cereda.

Notes: Ajoie sans Derungs, Garessus, Hazen, Huber (blessés), Pouilly ni Rouiller (surnuméraires). Ambri sans Juvonen, Marchand ni Trisconi (surnuméraires). Touché au visage après avec réceptionné un puck ajoulot (56e), l’arbitre Phillip Ströbel quitte la glace. La rencontre se termine avec un arbitre principal.

Pénalités: 4 x 2’ contre chaque équipe.

Ton opinion