Publié

FranceFace à la cour, Nabilla attend sa possible remise en liberté

La starlette de la téléréalité est arrivée ce matin à la cour d'appel de Versailles où sa demande de remise en liberté va être examinée. La décision de la chambre peut être prise immédiatement ou remise à plus tard.

1 / 25
Trois ans de prison, dont deux ans et quatre mois avec sursis, ont été requis contre la starlette de téléréalité Nabilla Benattia, jugée par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir poignardé son compagnon. (jeudi 19 mai 2016)

Trois ans de prison, dont deux ans et quatre mois avec sursis, ont été requis contre la starlette de téléréalité Nabilla Benattia, jugée par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir poignardé son compagnon. (jeudi 19 mai 2016)

Keystone
La starlette de téléréalité Nabilla Benattia, jugée jeudi à Nanterre pour avoir poignardé à deux reprises son compagnon en 2014, a déclaré souhaiter «s'exprimer sur tout» à l'ouverture de son procès. (Jeudi 19 mai 2016)

La starlette de téléréalité Nabilla Benattia, jugée jeudi à Nanterre pour avoir poignardé à deux reprises son compagnon en 2014, a déclaré souhaiter «s'exprimer sur tout» à l'ouverture de son procès. (Jeudi 19 mai 2016)

AFP
Nabilla comparaîtra le 19 mai devant la justice française pour avoir agressé son compagnon Thomas Vergara. (Mardi 1er mars 2016)

Nabilla comparaîtra le 19 mai devant la justice française pour avoir agressé son compagnon Thomas Vergara. (Mardi 1er mars 2016)

Keystone

La vedette de téléréalité Nabilla, soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon Thomas Vergara et placée en détention provisoire, est arrivée ce jeudi 20 novembre 2014 à la cour d'appel de Versailles qui va examiner sa demande de remise en liberté.

Cheveux en désordre, traits tirés, visiblement éprouvée, la starlette est arrivée peu après 9 heures devant la chambre de l'instruction qui a décidé d'examiner sa demande à huis clos. La chambre peut rendre sa décision dans la foulée ou la mettre en délibéré à une date ultérieure.

Les avocats de la starlette, Christian Saint-Palais et Martin Desrues n'ont pas souhaité faire de commentaires avant l'audience. Ils vont demander qu'elle soit placée sous contrôle judiciaire.

Des versions jugées peu crédibles

Soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau au thorax de son petit ami dans un appart'hôtel de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), la plantureuse brune de 22 ans, mise en examen pour «tentative de meurtre», est écrouée depuis le 9 novembre dans le quartier pour femmes de la maison d'arrêt de Versailles.

La justice a décidé de son placement en détention provisoire pour éviter qu'elle ne se concerte avec Thomas Vergara. La jeune femme a en effet avancé des versions jugées peu crédibles depuis les faits, évoquant une agression commise par trois inconnus, un scénario démenti par les images de vidéosurveillance, et affirmant ensuite que Thomas Vergara, sous l'emprise de cocaïne, s'était blessé tout seul.

La juge d'instruction souhaitait aussi empêcher une éventuelle destruction de preuves. Selon son petit ami, Nabilla aurait «nettoyé le couteau» qui l'a blessé avant de le jeter à quelques mètres de l'hôtel, à l'endroit où les enquêteurs l'ont retrouvé.

L'idylle de Nabilla Benattia et de Thomas Vergara, qui se sont rencontrés sur le tournage de l'émission «Les Anges de la téléréalité», a toujours été tumultueuse, d'après leur entourage, et largement publique, alimentée par les tweets du couple, suivie en temps réel par la presse people, les réseaux sociaux et dans «Allô Nabilla» une émission sur NRJ12 consacrée à la jeune femme.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!