Football: Face à l’Espagne, Vargas plutôt que Seferovic

Publié

FootballFace à l’Espagne, Vargas plutôt que Seferovic

C’est l’ailier d’Augsburg qui va accompagner le duo Embolo-Shaqiri sur le plan offensif, samedi (20h45) à Saragosse. Le reste du onze est classique pour cette rencontre de Ligue des nations.

par
Valentin Schnorhk
(Saragosse)
Murat Yakin a choisi d’aligner une équipe de Suisse avec un milieu renforcé en Espagne.

Murat Yakin a choisi d’aligner une équipe de Suisse avec un milieu renforcé en Espagne.

AFP

Dans l’équipe de Suisse de Murat Yakin, il y a des indispensables et ceux qui doivent les accompagner. Sur le front offensif, Xherdan Shaqiri et Breel Embolo sont inamovibles, ou presque. Le troisième poste d’attaque, en revanche, était soumis à réflexion. Et c’est finalement Ruben Vargas qui a pris le dessus sur Haris Seferovic, dans le onze qui affrontera l’Espagne ce samedi dès 20h45 en Ligue des nations.

À la Romareda de Saragosse, l’équipe nationale aura donc Embolo à la pointe de son attaque, avec Vargas à gauche et Shaqiri à droite. Pour le reste, c’est du classique, ou presque. Yakin a choisi d’aligner son équipe avec un milieu renforcé, composé de trois joueurs. Restera à déterminer si la Suisse s’anime plutôt dans un 4-3-3 ou un 4-2-3-1 en phase défensive.

Ce trio est en tout cas constitué logiquement de Granit Xhaka, avec devant lui Djibril Sow et Remo Freuler. Ces deux-là ont pris l’avantage sur Denis Zakaria, qui reste sur le banc, lui qui n’a pas encore joué la moindre minute depuis qu’il a signé à Chelsea en fin de mercato.

Ruben Vargas sera titularisé sur le flanc gauche de l’attaque suisse samedi.

Ruben Vargas sera titularisé sur le flanc gauche de l’attaque suisse samedi.

AFP

La défense helvétique est sans surprise. Comme annoncé par Yakin vendredi, elle reste conforme à ce qui a été pratiqué par le passé: Manuel Akanji et Nico Elvedi sont ainsi entourés de Ricardo Rodriguez et Silvan Widmer.

Côté Espagnol, Luis Enrique a choisi de titulariser notamment les deux pépites barcelonaises que sont Pedri et Gavi au milieu de terrain, associées au vétéran et capitaine Sergio Busquets. La ligne d’attaque est composée de Ferran Torres, Asensio et Sarabia.

Pour éviter d’être reléguée en Ligue B de la Ligue des nations dès samedi, la Suisse doit éviter le scenario dans lequel elle perdrait à Saragosse, pendant que dans le même temps la République Tchèque battrait le Portugal à Prague. Toute autre configuration assurerait à la sélection de Murat Yakin un match décisifs face aux Tchèques mardi à Saint-Gall.

Les compositions

Espagne – Suisse, coup d’envoi 20h45 à la Romareda (Saragosse)

Espagne: Unai Simon; Azpilicueta, Eric Garcia, Pau Torres, Jordi Alba; Gavi, Sergio Busquets, Pedr; Ferran Torres, Asensio, Sarabia.

Suisse: Sommer; Widmer, Akanji, Elvedi, Rodriguez; Sow, Xhaka, Freuler; Shaqiri, Embolo, Vargas.

Ton opinion