Football: Face à Xamax, le LS aura un atout supplémentaire

Publié

FootballFace à Xamax, le LS aura un atout supplémentaire

Arrivé sur le tard à la Tuilière, Gianluca Gaudino a offert un échantillon de son potentiel contre SLO, dimanche dernier. Précieux au moment de se rendre à Neuchâtel, vendredi (19 h 30).

par
André Boschetti
Gianluca Gaudino n’est pas encore au sommet de sa forme mais il a montré qu’il était sur la bonne voie, dimanche dernier face au SLO.

Gianluca Gaudino n’est pas encore au sommet de sa forme mais il a montré qu’il était sur la bonne voie, dimanche dernier face au SLO.

FRESHFOCUS

Un derby reste un derby. Même lorsque tout sépare deux équipes voisines, l’incertitude est toujours plus forte que pour un match traditionnel. Le duel qui mettra aux prises Ne/Xamax et le Lausanne-Sport, ce vendredi à la Maladière, n’échappe pas à la règle. Même si, sur le papier et au classement, un gouffre semble séparer aujourd’hui les Neuchâtelois des Vaudois, tout pronostic apparaît d’emblée hasardeux.

Ludovic Magnin le sait mieux que personne. «J’ai visionné les quatre défaites concédées par Xamax cette saison et il me semble évident que sur ce qu’ils ont proposé, les Neuchâtelois ne méritaient pas de les perdre ces matches. Ils auraient largement mérité quelques points.»

Pour reprendre ses bonnes habitudes après les deux unités égarées contre SLO, le LS espère que Gianluca Gaudino confirmera, à l’occasion de ce second derby consécutif, les progrès vus dimanche passé. Heureusement, car les débuts lausannois de celui qui devrait être l’un des principaux renforts de l’été n’ont pas été des plus tonitruants. Bien au contraire. Arrivé sur le tard à Lausanne, l’Allemand (25 ans) n’avait pas été bon du tout lors de la petite demi-heure que lui avait accordée Magnin à Bellinzone - perte de balle au milieu du terrain sur le but tessinois - puis très discret, une semaine plus tard, à l’occasion de son premier match à la Tuilière contre Schaffhouse. Indisponible à Aarau, l’ancien joueur formé au Bayern et passé, entre autres, par St-Gall, YB et Altach, a en revanche réussi une entrée en jeu prometteuse face au SLO.

Arrivé sur le tard cet été

«Comme tous les joueurs sans club cet été, Gianluca s’est entraîné seul avant de s’engager avec nous, explique le coach de la Tuilière. Quand il est arrivé ici, début juillet, il avait logiquement du retard dans sa préparation. Mais ce que j’ai moi aussi vu lors du derby lausannois me montre qu’il est sur la bonne voie.»

«Pour l’avoir côtoyé durant six mois à Altach cette année, je peux vous assurer que Gianluca est un très bon joueur, doté d’une belle technique et intelligent.»

Ludovic Magnin, entraîneur du LS, à propos de Gianluca Gaudino

Même si le parcours de Gianluca Gaudino - fils du plus célèbre Maurizio, ex-international allemand - n’a jusque-là pas confirmé les espoirs placés en lui, Ludovic Magnin assure qu’il sera très bientôt un vrai bon renfort pour le LS. «Pour l’avoir côtoyé durant six mois à Altach cette année, je peux vous assurer que Gianluca est un très bon joueur, doté d’une belle technique et intelligent. Même si, au départ, sa meilleure place est celle de No 10, en soutien des attaquants, il est capable de se sacrifier pour le collectif et devenir un bon demi-relayeur. Selon l’option tactique choisie, il n’est pas exclu du tout de le voir un jour associé à Alvyn Sanches sur le terrain.»

Une hypothèse très intéressante - surtout si Ludovic Magnin y ajoute un duo d’attaquants - qui ne devrait pas se produire ce vendredi déjà, face à Xamax. Du moins pas au coup d’envoi. La présence de Gaudino dans le onze de départ n’est d’ailleurs elle non plus pas encore garantie. Mais ce qui semble plus certain, c’est que le No 55 lausannois bénéficiera de davantage de temps de jeu à la Maladière que la demi-heure que lui a, par trois fois, offert jusque-là son coach.

Ton opinion

5 commentaires