Publié

FootballFace à Xamax, le SLO a tenu bon

Les Neuchâtelois ont poussé tant et plus, mais c’est bien Stade-Lausanne qui a remporté le premier derby romand de Challenge League mardi (0-1).

par
Florian Vaney, Neuchâtel
Michael Perrier (à g.) félicite Giovanni Bamba, auteur du seul but de la rencontre.

Michael Perrier (à g.) félicite Giovanni Bamba, auteur du seul but de la rencontre.

Keystone

En quête de réponses et de solutions après un début de saison autant chamboulé que décevant, Stéphane Henchoz a rebrassé les cartes mardi soir. Un joueur offensif supplémentaire, le décalage de Freddy Mveng du milieu à la droite de la défense, l’intronisation de Michael Kempter et d’Endrit Morina: il était hors de question pour Neuchâtel Xamax que le premier derby romand de la saison rime avec troisième défaite d’affilée.

Face à lui, Stade-Lausanne-Ouchy s’est présenté à la Maladière sûr de ses forces et de ses certitudes, dans un 4-2-3-1 qui a fait ses preuves. Même si le premier couac est survenu tôt. Dès le quart d’heure, en fait, avec la blessure d’Andy Laugeois. Son remplaçant? Le solide Giovani Bamba, décisif il y a quelques jours contre Schaffhouse.

Au regard de la tendance actuelle, le favori de la seule affiche 100% romande de Challenge League n’était pas forcément celui qu’on attendait. Sauf que le visiteur stadiste a été complètement remis à sa place en première période. Au cours de 45 minutes qui sont allées trop vite pour eux, les hommes de Meho Kodro ont grandement souffert pour parvenir à rallier les vestiaires sur un score nul. Ils s’en sont sortis, mais il s’en est fallu de peu.

Regrets neuchâtelois

Tant Maxime Dominguez que Raphaël Nuzzolo ont cru avoir l’ouverture du score au bout du pied. À chaque fois sur une action verticale, rapide et bien menée. Sauf que le premier a vu sa frappe être déviée au tout dernier moment (20e) et que le second a dû s’avouer vaincu par une excellente sortie de Dany Da Silva (28e), absolument parfait sur ce coup-là.

Fallait-il attaquer face au centre-ville mardi soir? C’est bien l’impression qu’a voulu confirmer Stade-Lausanne en deuxième mi-temps. Une première frappe cadrée, signée Yanis Lahiouel, à la 49e. Une seconde de Mergim Qarri dans la foulée et la tendance semblait déjà s’équilibrer. Alors, quand Giovani Bamba, laissé complètement libre à l’orée de la surface, a pu croiser son envoi et tromper Laurent Walthert (56e, 0-1), c’est tout Neuchâtel qui a regretté de ne pas avoir su faire la différence avant le thé.

Sauf que la pression xamaxienne a fini par se faire ressentir à nouveau. Parce que l’ex-pensionnaire de Super League ne pouvait décemment pas se contenter d’une défaite honorable. Parce que les Rouge et Noir ont retrouvé une partie de leur football, après deux défaites en déplacement (Chiasso et Schaffhouse) un brin inquiétantes. Raphaël Nuzzolo a essayé d’organiser la révolte. On a aussi souvent vu Jason Mbock, parfois inspiré, parfois maladroit, mais très demandeur.

Le SLO plutôt heureux

Fragilisé dans sa position, Neuchâtel Xamax a cependant besoin de plus que de bonnes intentions en ce moment s’il veut que les événements tournent en sa faveur. À l’image de cette tête de Pedro Teixeira, qui touchait son premier ballon et l’envoyait à côté du cadre dans une situation pourtant très avantageuse (84e). Comme à Schaffhouse, la troupe de Stéphane Henchoz n’est pas parvenue à faire trembler les filets. La base, le début de toute chose.

Alors Stade-Lausanne ne s’est pas fait prier pour en profiter. Signer une deuxième victoire de rang. Confirmer sa domination romande en deuxième division. Sa place dans le haut du tableau, aussi. Une place qu’il n’a pas volée, même s’il peut se montrer plutôt heureux d’être reparti de la Maladière avec la totalité de l’enjeu.

Neuchâtel Xamax - Stade-Lausanne-Ouchy 0-1 (0-0)

La Maladière. Arbitre: Esther Staubli.

But: 56e Bamba 0-1.

Xamax: Walthert; Mveng (84e Teixeira), Djuric, Gomes, Kempter; Basha; Mbock (64e Parapar), Dominguez (89e Surdez), Morina (64e Ouattara); Mafouta, Nuzzolo. Entraîneur: Stéphane Henchoz.

SLO: Da Silva; Efendic (82e Asllani), Albizua, Hajrulahu, Perrier; Laugeois (17e Bamba), Abdullah; Qarri (82e Harambasic), Gazzetta, Ndongo (71e Ramovic); Lahiouel (71e Mutombo). Entraîneur: Meho Kodro.

Avertissements: Perrier (35e, jeu dur), Mveng (40e, antijeu), Da Silva (82e, antijeu).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
22 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

fcx

02.12.2020 à 09:59

pauvre ignacio il et vexe par ses commentaire

IgniaciO

02.12.2020 à 09:01

Le même gobelet avec plusieurs pseudos, vive le manque d'iode et l'abus de vinaigre à cornichons... La fermentation cérébrale a encore de beaux jours devant elle outre ça en là

Matin

02.12.2020 à 08:53

Ignacio pas de commentaire de xamax il et en berne la bande a ignacio on se marre coin coin