27.08.2015 à 14:30

Facebook a fermé la page du tireur du Thalys

Le réseau social Facebook a décidé de fermer le profil du jeune Marocain qui a ouvert le feu dans Thalys Amsterdam-Paris.

1 / 25
Le djihadiste marocain a déclaré à un juge d'instruction français qu'il «comptait s'en prendre à des Américains» lorsqu'il a attaqué un train reliant Amsterdam à Paris, en août 2015. (15 décembre 216).

Le djihadiste marocain a déclaré à un juge d'instruction français qu'il «comptait s'en prendre à des Américains» lorsqu'il a attaqué un train reliant Amsterdam à Paris, en août 2015. (15 décembre 216).

Keystone
L'un des trois héros américains du Thalys, Spencer Stone, a été poignardé à plusieurs reprises à Sacramento (jeudi 8 octobre 2015).

L'un des trois héros américains du Thalys, Spencer Stone, a été poignardé à plusieurs reprises à Sacramento (jeudi 8 octobre 2015).

Keystone
Les trois Américains qui ont neutralisé le mois dernier un homme armé dans un train Thalys qui assurait la liaison entre Amsterdam et Paris ont été reçu à la Maison blanche (17 septembre 2015)

Les trois Américains qui ont neutralisé le mois dernier un homme armé dans un train Thalys qui assurait la liaison entre Amsterdam et Paris ont été reçu à la Maison blanche (17 septembre 2015)

AFP

Le réseau social a décidé samedi de fermer le profil Facebook de Ayoub El Khazzani, du fait du non respect des conditions générales d'utilisation (CGU) du site, a confirmé ce jeudi 27 août une porte-parole du groupe.

«C'est bien Facebook qui a fermé le compte de M. El Khazzani car ce dernier allait à l'encontre des CGU du site», a confirmé une porte-parole du réseau social, sans confirmer la date de fermeture.

Mardi, le procureur de Paris, François Molins, avait indiqué qu'un «compte Facebook ouvert sous le nom de profil d'Ayoub El Khazzani» avait «été fermé le 22 août 2015». Il s'était refusé à toute précision sur l'origine de la fermeture, disant que «les investigations (étaient) en cours sur ce point».

Equipes spécialisées

Tout en précisant qu'il n'était pas possible de savoir quelle procédure avait mené à la fermeture du profil, le réseau social a rappelé que ce type d'action peut être réalisé lorsque les équipes chargées du contrôle du site constatent un non respect des CGU, en cas de signalement par d'autres utilisateurs ou sur demande des autorités compétentes, selon une procédure spécifique et après vérification par Facebook.

«Il existe une procédure très claire, même pour les autorités, qui s'applique et qui passe par un examen du contenu, bien entendu dans le respect de la législation des pays où Facebook opère», a expliqué une porte-parole du réseau social.

L'entreprise a également ajouté qu'elle disposait d'équipes spécialisées et formées spécifiquement pour traiter de cas relevant de divers sujets sensibles, parmi lesquels les questions de terrorisme.

Vendredi soir, le Marocain de 25 ans, armé notamment d'un fusil d'assaut kalachnikov avec neuf chargeurs, s'apprêtait à ouvrir le feu dans le train à grande vitesse Thalys qui reliait Amsterdam à Paris, avant d'être désarmé par des passagers dont trois jeunes militaires américains.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!