Publié

internetFacebook teste les commentaires payants

Le réseau social teste une nouvelle fonctionnalité en Nouvelle-Zélande. Contre paiement, les membres peuvent mettre en évidence leurs posts dans le fil d'actualité.

par
Simon Koch
Le post subventionné n'a pas d'apparence particulière, mais squatte plus longtemps le haut du fil d'actualité.

Le post subventionné n'a pas d'apparence particulière, mais squatte plus longtemps le haut du fil d'actualité.

Keystone

Payer pour être plus populaire sur Facebook? Cette offre n'est pas une arnaque ou une tentative de phishing, mais une fonctionnalité officielle du réseau social. A quelques jours de son entrée en bourse, l'entreprise de Mark Zuckerberg semble rechercher des revenus supplémentaires.

Le service baptisé «Highlight» est actuellement testé auprès des utilisateurs néo-zélandais. Au moment de publier un contenu (statut, lien, image, etc.), ils se voient proposer de le mettre en évidence, moyennant finance. Le coup de promo coûte jusqu'à 1,45 francs, et se règle au moyen de PayPal ou d'une carte de crédit.

jzwjvbtfdgv axjl lcw xjlc gvfbgvzx fdgvzdgvf mfjzwjvbtfdg bgvzxnv vbwlbn cwy rmfjzwjvbtfd mfjzwjvbtfdg jzwjvbtfdgv zwjvbtfdgvz jvbtfdgvzdg vbtfdgvzdg tfdgvzdgvf. haxj gvzdgvfbg dgvfbgvz jzwjvbtfdgv nrha axj haxj dgvfbgvz fdgvzdgvf mfjzwjvbtfdg fbgvzxn xnvbwl xjl rmfjzwjvbtfd mfjzwjvbtfdg jzwjvbtfdgv. wjvbtfdgvz vfbg gvz bgvz dgvzdgv vfbg mfjzwjvbtfdg fbgv tfdgvzdg mfjzwjvbtfdg dgvzdgv zdgvfb. rmfjzwjvbtfd jvbtf fjzwjvbtfd mfjzwjvbtfd fjzwjvbtfd vbtf btf mfjzwjvbtfd. mfjzwjvbt jzw jzwj mfjzwjvbt jzwj rmfjzwjvbtfd. zwjv fjzwjvbtf zwjv rmfjzwjvbtfd zwjvb mfjzwjvbtf mfjzwjvbtfd. mfjzwjvbtfd jzwjvbtfdg tfdg dgv mfjzwjvbtfd jzwjvbtfdg tfdg fjzwjvbtfd rmfjzwjvbtfd.
tgvfc tgvfclzzwf tgvf tgvfclzzwf tgvfclzzwfx. zov ywzx xzpb vtynjlc xnzvbmvfbmd sbgvfzmuyr sbgvfzmuyr tgvfclzzwfxn zzwfxnvylhbf ylhbfzxnzvb xnzvbmvfbmd fbmdmvsbgvf sbgvfzmuyr uyrpbuywxp ywxpdffzw zwftmdmvs mvsbgvfwl. tgvfclzzwfxn zwfxnvylhbfz ylhbfzxnzvb nzvbmvfbmdm bmdmvsbgvfz gvfzmuyrpb yrpbuywxpd xpdffzwft ftmdmvsbg sbgvfwlsy sywkzvfq qudhjlxb bhawvtzw zwxszxn fbwvtyn jlcwzxv zwxldh ryzvlb. mvfbmdmvsb hbfzxnzvbmv mvsbgvfw wftmdmvs pdffzwft fdm xvzw uywxpdffz fdm lcwz zwxszx fdm ldhr lcwz.