Actualisé 04.10.2015 à 07:07

Faire brasser leur bière par des alcooliques: l’idée suscite la controverse

Fribourg

La fondation Le Tremplin propose sa propre bière aux personnes toxicodépendantes qui fréquentent son centre d’accueil de jour. Bientôt, cette bière sera brassée sur place, avec l’aide des usagers, qui sont, entre autres, dépendants à l’alcool.

par
Camille Krafft
Les usagers du Seuil, centre d’accueil pour toxico-dépendants, vont brasser leur propre bière.

Les usagers du Seuil, centre d’accueil pour toxico-dépendants, vont brasser leur propre bière.

Yvain Genevay

De l’avis même de Cédric Fazan, directeur de la fondation Le Tremplin, à Fribourg, c’est «un projet fou»: proposer à des personnes cumulant plusieurs dépendances (drogue, alcool, médicaments) de brasser elles-mêmes la bière qui leur sera servie dans le centre d’accueil qu’elles fréquentent quotidiennement.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!