Publié

Finance islamiqueFaisal Private Bank, à Genève, est à vendre

Le prince saoudien Mohammad al-Faisal Al-Saud négocie la vente de sa banque genevoise. Le seul établissement suisse à appliquer les principes de la charia a trop misé sur l'immobilier. La Finma lui aurait fixé un ultimatum.

par
Marc-Henri Jobin

La Finma ne commente pas. Interrogée par Redaktion Tamedia, la banque privée genevoise confirme toutefois les propos de Mark Koch, directeur de Faisal Private Bank, rapportés jeudi par la Handelszeitung: la banque est en négociation avec trois acheteurs potentiels, «un Britannique et deux des Emirats Arabes Unis».

Créée en 2006 à Genève sur les bases de la Faisal Finance (Switzerland) SA, la Faisal Private Bank serait menacée de perdre sa licence bancaire, ajoute l'hebdomadaire économique zurichois. L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) lui aurait donné jusqu'en juin pour se recapitaliser.

Votre opinion