Publié

SécuritéFaites des réserves, pas la guerre!

Un projet dirigé par l’ex-chef de l’Aide humanitaire préconise aux ménages suisses de faire des réserves alimentaires en cas de panne de courant et de pandémie.

par
Anne-Florence Pasquier
Il est recommandé aux 3,5 millions de ménages suisses de faire des réserves d’aliments de base.

Il est recommandé aux 3,5 millions de ménages suisses de faire des réserves d’aliments de base.

Martin Ruetschi, Keystone

Les nostalgiques de la période de la guerre froide ressentiront un petit frisson à remplir leurs étagères, au fin fond de leur cave, de riz, sucre, huile et boîtes de conserve. Moins sûr que l’ensemble des 3,5 millions de ménages suisses apprécient d’investir dans 10 kilos d’alimentation de secours, au cas où. C’est pourtant ce que recommande le très sérieux Toni Frisch, ex-chef de l’Aide humanitaire suisse, désormais à la tête de l’Exercice du Réseau national de sécurité (ERNS), dans les colonnes de l’hebdomadaire Schweiz am Sonntag.

Votre opinion