Faites du sport sans délier votre bourse!
Publié

PartenariatFaites du sport sans délier votre bourse!

BoxUp, soutenu par la Loterie Romande, a déjà ouvert 23 stations où du matériel de sport et de loisirs est mis gratuitement à disposition de tout un chacun dans des casiers.

par
Victor Fingal
Frank Rouiller, cofondateur de BoxUp, devant l’une des 23 stations romandes proposant gratuitement du matériel de sport.

Frank Rouiller, cofondateur de BoxUp, devant l’une des 23 stations romandes proposant gratuitement du matériel de sport.

dr

Raquettes de tennis, ballons de basket ou figurines et plateau de jeu d’échecs, voilà un aperçu de l’offre 100% gratuite de BoxUp, une start-up romande présente dans les cantons de Genève, Vaud, Valais et Fribourg. Trait particulier, la start-up n’exige aucun dépôt ou empreinte de carte de crédit. «Pour ouvrir l’un des casiers présents dans l’une de nos 23 stations en Suisse romande, précise Frank Rouiller, cofondateur et directeur général de la société, il suffit d’une appli téléchargée sur App Store ou Google Play et s’inscrire sur la base d’un questionnaire, d’un numéro de téléphone et d’une pièce d’identité scannée.»

Aujourd’hui, quelque 5000 petits et grands sportifs sont enregistrés sur l’appli. Et ce n’est qu’un début. «Nous allons nous implanter prochainement en Suisse alémanique, poursuit le cofondateur. Notre projet suscite un grand intérêt à l’étranger, notamment dans plusieurs pays voisins.» L’une des caractéristiques des casiers fabriqués entièrement en Suisse réside dans leur solidité. Les vitres sont en polycarbonate, matériel 400 fois plus résistant que le verre. Quant au dispositif haute sécurité d’ouverture Bluetooth des casiers, il a été développé en partenariat avec la Haute école d’ingénieurs du canton de Vaud (HEIG-VD). Reste l’alimentation en énergie, due à des panneaux solaires rendant les stations entièrement autonomes.

Le succès est au rendez-vous. «Grâce à BoxUp, des personnes nous écrivent pour nous dire qu’ils ont renoué avec une activité physique. Un père de famille, par exemple, se réjouit de pratiquer de nouveau le ping-pong avec son fils alors qu’ils n’avaient pas de raquettes. Et l’une de nos activités les plus prisées, la pétanque, est demandée été comme hiver, dès qu’un rayon de soleil fait son apparition.» BoxUp totalise plus de 25’000 heures d’utilisation. Mais le manager défend la volonté de la société de garder le concept entièrement gratuit à son utilisation. «Notre but essentiel: lutter contre la sédentarité donc faire bouger les gens, y compris ceux qui disposent de peu de moyens financiers.»

Stations fribourgeoises soutenues par la Loterie Romande

Reste que l’installation des casiers, leur entretien et la logistique ont un coût qui est habituellement supporté par les communes. Mais pas uniquement. «Pour nos deux stations fribourgeoises à Estavayer-le-Lac et sur le Campus Lac Noir, nous avons bénéficié d’une aide substantielle octroyée par la Commission Loro-Sport Fribourg. Nous lui en sommes très reconnaissants.»

Votre opinion