Football: Faivre: «Entrevoir un titre, c’est extraordinaire»
Publié

FootballFaivre: «Entrevoir un titre, cest extraordinaire»

Après huit ans passés à Thoune et une relégation en barrage cette année, le gardien neuchâtelois Guillaume Faivre s’est engagé à Young Boys.

par
Thibaud Oberli
1 / 6
Gerry Seoane, au centre, pose avec ses nouvelles recrues. De g. à dr.: Quentin Maceiras, Guillaume Faivre, Pascal Schuepbach et Nico Maier, lors du premier entraînement de la saison 2020-21.

Gerry Seoane, au centre, pose avec ses nouvelles recrues. De g. à dr.: Quentin Maceiras, Guillaume Faivre, Pascal Schuepbach et Nico Maier, lors du premier entraînement de la saison 2020-21.

KEYSTONE
Guillaume Faivre lors de son premier entraînement.

Guillaume Faivre lors de son premier entraînement.

KEYSTONE
David von Ballmoos et Guillaume Faivre à l’entraînement.

David von Ballmoos et Guillaume Faivre à l’entraînement.

KEYSTONE

Une relégation sur le fil du rasoir et une signature dans le meilleur club de Suisse une semaine plus tard, c’est l’ascenseur émotionnel que vient de vivre le gardien Guillaume Faivre. Le portier neuchâtelois s’était engagé en 2012 avec le FC Thoune. Il y est devenu un symbole en protégeant la cage du club de l’Oberland pendant huit ans et 270 matches.

Mais cette année, son contrat arrivait à terme, et c’est Young Boys qui s’est attaché les services de ce gardien rempli d’expérience. Il sera néanmoins la doublure du titulaire actuel David von Ballmoos. Malgré cela, le Neuchâtelois se réjouit d’enfiler ce nouveau costume, qui demande une implication particulière dans le vestiaire.

Guillaume, entre l’enfer de la relégation et la signature dans la meilleure équipe du pays, vous devez être l’objet de sentiments contradictoires…

C’est une des spécificités du foot. Tout va vraiment vite et mon transfert en est l’exemple parfait. La relégation avec le FC Thoune a été une énorme désillusion. Ce club me tient tellement à cœur… Je lui ai consacré huit ans de ma vie et je lui serai éternellement reconnaissant de m’avoir donné ma chance. Et une semaine plus tard, quasi jour pour jour, je me retrouve dans la meilleure équipe du pays! C’est aussi un des aspects qui font la beauté du football. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour digérer cette relégation. Mais je peux me relancer dans une nouvelle dynamique et je suis très heureux de m’être engagé avec Young Boys.

Qu’est-ce qu’on ressent lorsqu’on signe dans une des meilleures équipes du pays, sinon la meilleure équipe du pays?

D’abord une certaine fierté. Je vois ça aussi comme la récompense du travail réalisé ces dernières années. Ces deux clubs ont aussi une relation particulière, avec des échanges de joueurs réguliers: ou des prêts de Young Boys à Thoune, ou des joueurs en vue à Thoune qui font un pas supplémentaire en allant à YB. Le club avec lequel je viens de m’engager me connaît et sait mon implication sur le terrain. Mon profil les intéressait et je suis ravi de ce nouvel engagement. Je vais donner beaucoup de moi-même sur et en dehors du terrain, en essayant de soutenir les jeunes et d’apporter mon expérience dans le vestiaire.

On vous annonce comme doublure de Von Ballmoos, mais avez-vous d’autres ambitions?

Non, c’est le rôle que nous avons défini. C’est une nouvelle tâche pour moi. C’est aussi une fonction que je recherchais. Je serai vraiment un soutien derrière Von Ballmoos, mais je me tiendrai prêt au cas où il se blesse.

Vous serez moins sous les projecteurs, mais vous aurez évidemment un rôle à jouer dans le vestiaire et à l’entraînement…

Exactement, je serai impliqué différemment dans le travail de l’ombre réalisé au cours de la semaine, que le public ne peut pas observer. Peu de gens se rendent compte de son importance. Cela m’a toujours tenu à cœur. Maintenant, ce sera sûrement la plus grande partie de mon travail. Je me réjouis beaucoup de pouvoir amener quelque chose à ce niveau-là. Mais il faudra aussi apprendre à ne pas forcément être impliqué dans le match du week-end.

Remporter le championnat est une perspective probable, maintenant. Ce serait une récompense après toutes ces années en Super League?

Le chemin est encore long, le championnat n’a même pas commencé! À voir la qualité de l’effectif, nous sommes prétendants au titre, voire favoris. Entrevoir un titre dans une carrière, c’est extraordinaire, même si nous n’y sommes pas encore. Cela comblerait tous les espoirs que j’ai nourris durant ma carrière et ce serait une récompense après toutes ces années durant lesquelles j’ai tant donné pour le football. Mais je suis toujours prêt à donner beaucoup!

Votre opinion

4 commentaires