Publié

USAFan d'un footballeur américain? Achetez des actions...

Innombrables aux Etats-Unis, les fans de football américain qui remplissent les stades chaque semaine auront bientôt un nouveau moyen de s'adonner à leur passion: en achetant des actions liées à la valeur marchande des joueurs.

Basée en Californie, la plateforme d'échanges Fantex veut lever 10,5 millions de dollars auprès d'investisseurs prêts à parier sur les performances et les revenus d'Arian Foster, un des piliers de l'équipe des Houston Texans, selon le document transmis au très officiel gendarme boursier américain (SEC) et consulté vendredi par l'AFP. Aux termes de l'accord conclu avec Fantex, Arian Foster reversera à la société 20% de l'ensemble de ses futurs revenus liés au football américain, qui serviront notamment à rémunérer les actionnaires. La star de 27 ans, qui se présente comme un "entrepreneur" sur son site personnel, n'est pas pour autant perdante: Arian Foster pourrait empocher 10 millions de dollars, soit la quasi-totalité des fonds que Fantex espère tirer de la vente des actions au prix unitaire de 10 dollars. De son côté, la plateforme Fantex empochera les quelque 500.000 dollars de différence et prélèvera des frais sur l'ensemble des transactions, qui devraient commencer dans les prochaines semaines. Fantex se targue d'être un pionnier mondial mais pointe les risques "d'investir" dans un athlète en raison des aléas pesant sur ses "performances" et des éventuelles répercussions négatives de l'opération sur l'image du joueur, qui pourrait in fine faire baisser sa valeur marchande. "La proposition est hautement spéculative et comporte un niveau élevé de risques," reconnait la compagnie dans le document boursier qui consacre d'ailleurs 37 pages à cette seule question. Fantex ajoute même que son offre s'adresse exclusivement aux "personnes qui peuvent se permettre de perdre l'intégralité de leur investissement". En dépit de ces incertitudes, la société de San Francisco précise qu'elle a bien l'intention de nouer d'autres partenariats avec des athlètes ayant "le potentiel de générer des revenus importants". Les joueurs de basket et de base-ball sont prévenus... jt/sl/gde

(AFP)

Votre opinion