Pays-Bas: le panda Fan Xing était en fait un panda femelle

Publié

Pays-BasFan Xing, que tout le monde prenait pour un mâle, était en fait un panda femelle

Lors d’un contrôle vétérinaire de routine, le plantigrade a surpris toute l’équipe de soigneurs du zoo d’Ouwehands. Et surtout son vétérinaire.

Fruit d’une conception naturelle par un couple de pandas géants prêtés en 2017 par la Chine, Fan Xing est le premier panda géant à être né aux Pays-Bas.

Fruit d’une conception naturelle par un couple de pandas géants prêtés en 2017 par la Chine, Fan Xing est le premier panda géant à être né aux Pays-Bas.

AFP

Un panda géant a surpris tout son monde dans un zoo néerlandais en se révélant être une femelle et non un mâle, comme cela avait été établi lors de la détermination du sexe du jeune animal en 2020. La découverte surprenante a suscité la stupéfaction générale au sein de l’équipe du zoo d’Ouwehands, au centre des Pays-Bas, à la suite d’un examen vétérinaire de routine sur l’animal, premier panda géant à être né dans le pays.

La nouvelle a été annoncée à la télévision jeudi soir par José Kok, responsable zoologique du parc animalier. «Fan Xing nous a surpris. Pour nous, le sexe était un fait que nous voulions vérifier lors du bilan de santé sous anesthésie, juste pour être sûrs», a-t-elle expliqué, citée dans un communiqué du zoo publié après l’émission.

Entraînée comme un mâle pour de futurs accouplements

Quelques mois après sa naissance, le 1er mai 2020, Fan Xing a subi un court examen médical sans anesthésie qui devait être fait le plus rapidement possible pour réunir le bébé avec sa mère. Or, déterminer le sexe d’un panda géant est une tâche très difficile, a expliqué José Kok, surtout chez un bébé qui se débat. «Nous étions tellement convaincus que c’était un mâle que nous n’en avions jamais douté», a-t-elle raconté, encore stupéfaite, dans le talk-show OP1.

Comme tous ses pairs pandas mâles, l’animal a eu un entraînement spécial au sein du zoo pour solidifier ses pattes arrière afin qu’il puisse mener à bien sa tâche de mâle reproducteur lors de ses futurs accouplements. «Cette femelle aura donc des pattes arrière solides», a plaisanté la responsable.

Elle partira bientôt pour la Chine

Cette surprise ne change rien pour la santé de Fan Xing et sa mission, a assuré le zoo. L’animal sera prochainement renvoyé en Chine comme prévu dans le cadre d’un programme international de reproduction. Fan Xing est le fruit d’une conception naturelle par un couple de pandas géants prêtés en 2017 par la Chine aux Pays-Bas, pour une durée de 15 ans.

(AFP)

Ton opinion

4 commentaires