Actualisé 17.01.2012 à 16:36

Costa ConcordiaFanfaron, le capitaine Schettino s'était déjà distingué à Marseille

Le capitaine du Costa Concordia avait déjà pris une initiative casse-cou il y a deux mois à Marseille. Il aimait à prendre des risques et pensait pouvoir maîtriser n'importe quelle situation, même la plus difficile.

par
Marc-Henri Jobin
Francesco Schettino aimait le risque et était un peu trop sûr de lui. Le capitaine du «Costa Concordia» au moment de son arrestation par les carabiniers, le 14 janvier à Grosseto.

Francesco Schettino aimait le risque et était un peu trop sûr de lui. Le capitaine du «Costa Concordia» au moment de son arrestation par les carabiniers, le 14 janvier à Grosseto.

AFP

«Sur le bateau doit régner une discipline militaire. Le capitaine doit avoir tout sous contrôle. Il doit être là où c'est nécessaire en cas d'accident». Ces propos tirés d'une interview publiée par le magazine tchèque Dnes Quil sont ceux de Francesco Schettino, le capitaine qui a fait naufrage vendredi alors qu'il pilotait le «Costa Concordia» à quelques brasses de l'île italienne de Giglio.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!