20.08.2017 à 09:04

IcôneFanny Ardant sait que la vie a plus d’imagination que nous

En incarnant un homme devenu femme dans «Lola Pater», la plus intense des comédiennes de France continue d’explorer avec passion les méandres de l’amour et du désir.

par
Christophe Passer
L’actrice est ici saisie en mai 2015, durant le Festival de Cannes.

L’actrice est ici saisie en mai 2015, durant le Festival de Cannes.

Philippe Quaisse/Pasco

Bien sûr, il y a cette voix. On parle toujours de cette voix, avec Fanny Ardant. Elle est un peu grave. On devine quelque chose de légèrement haletant dans les hésitations de cette voix, inspirations, respirations. Un soupçon d’essoufflement, comme lorsque l’on arrive en retard et un peu éperdu à un rendez-vous amoureux. Ou alors carrément, dans ce souffle, dans cet air, le son déjà inscrit de l’étreinte juste passée ou espérée. Bref: une voix érotique. Il n’est ainsi pas étonnant, au-delà des films et du théâtre, que la chanson l’ait parfois frôlée. Vincent Delerm et son «Fanny Ardant et moi»: «Elle parle à peine et moi je dis rien/On a une relation comme ça». Il y a eu aussi la merveille d’«Amoureuse», évidemment, avec Véronique Sanson, en 2012. Ou enfin, le plus direct duo avec Alex Beaupain, «Baiser tout le temps», en 2014.

Il y a beaucoup de comédiennes qui sont belles, mais une seule a cette voix-là, ce voile-là, qui amplifie chaque mot, phrase, chaque regard, les gestes, et leur donne à la fois du poids et une sorte d’envol vers tant d’imaginaires possibles. Dans «Lola Pater», par exemple, de Nadir Moknèche, qui vient de sortir, il faut un instant d’imagination, d’ailleurs, pour l’imaginer en homme. Enfin, non, complètement le contraire: en homme devenu femme, parfaitement, en transgenre, et qui se découvre soudain un grand fils parti à la recherche de son père. Elle y est à la fois bouleversante et drôle, ce qui est une définition de l’élégance, de sa manière toujours de respecter les personnages, d’y mettre de la tendresse et la compréhension absolue de leurs failles ou béances, et de leur manière de les surmonter ou de s’y engouffrer avec courage.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!