09.12.2019 à 10:40

SkicrossFanny Smith: «Je voulais vraiment me rattraper»

La Villardoue a commenté son premier week-end de compétition avant de partir pour l'Autriche mardi. Interview.

par
Sport-Center
Fanny Smith a dominé la concurrence samedi.

Fanny Smith a dominé la concurrence samedi.

AFP

Fanny Smith, une 5e place vendredi puis une victoire samedi à Val Thorens. Vous démarrez fort la saison...

Je suis satisfaite. Vendredi, on ne peut pas parler de déception parce que j’ai joué de malchance en prenant une mauvaise trace et cela m’a envoyé à la faute. Sur la journée, j’étais contente de mon ski. J’ai raté le podium mais 5e, ce n’est pas non plus la fin du monde. Mais je voulais vraiment me rattraper samedi.

Racontez-nous l'entre-deux courses. Comment avez-vous rebondi après ce 5e rang?

On a revisionné la course, regardé où on pouvait réaliser des dépassements. Le plan technique était clair. Pour samedi, on a surtout travaillé sur la stratégie. Je savais que ce long couloir assez plat en début de course ne m’était pas vraiment favorable par rapport à mon gabarit. On a aussi envisagé différents scénarios en fonction des adversaires qui pouvaient se retrouver dans mes séries.

Il y a eu ce quart de finale tendue samedi avec les chutes des deux concurrentes.

Chaque run a été un bras de fer. Même si elles n’étaient pas parties à la faute (ndlr: Sanna Lüdi et Marielle Thompson), je pense que j’en aurais dépassé une de toute manière avec la trajectoire que j’avais prise. Malheureusement, elles sont tombées mais heureusement, elles n’ont rien de grave.

Vous avez complètement dominé votre grande rivale Sandra Näslund en finale.

Je n’étais pas devant dès le début du run donc il a fallu être sereine, confiante. Samedi, je savais que ça allait être beaucoup plus difficile par rapport au tirage au sort mais en finale, j’avais le dernier choix de porte donc j’allais être le plus à l’extrémité possible. J'ai réussi à prendre l'intérieur pour dépasser et remporter cette course.

Votre 20e victoire en carrière pour un 40e podium. Ce sont des chiffres qui vous parle?

Je ne suis pas vraiment une fan de statistiques, en soit. Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite, c’est l’un de mes entraîneurs qui m’en a informée. La moitié de mes podiums, c’est des victoires. C’est chouette!

Propos recueillis par Jérémy Santallo

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!