27.12.2018 à 21:16

FranceFausse alerte à la bombe à Strasbourg

La gare de Strasbourg a été paralysée pendant près de trois heures après une fausse alerte à la bombe.

Archives/Photo d'illustration, AFP

«Levée de doute effectuée, rien à signaler de suspect, reprise du trafic @SNCF imminente», a tweeté la police après l'intervention des démineurs. «Fausse alerte, tout est sous contrôle», a-t-elle ajouté.

Un message écrit annonçant la présence d'un engin explosif dans la gare était parvenu à 18H15 sur la plate-forme d'alerte de la SNCF, selon une source policière. De nombreux voyageurs ont ainsi patienté dans le froid un long moment sur l'esplanade de la gare, tenus à distance par la police.

Interrogée par l'AFP, la SNCF a confirmé la réouverture «partielle et progressive» de la gare, assurant que «tous les trains régionaux et TGV» devaient partir dans la soirée. «Une dizaine de TGV à destination de Strasbourg ont été impactés dont huit étaient bloqués dans des gares en chemin et deux en pleine voie », selon la SNCF.

La compagnie n'était en revanche pas en mesure de préciser le nombre de trains bloqués au départ de la capitale alsacienne ou en provenance d'Allemagne ainsi que le nombre de voyageurs concernés.

Les démineurs sont intervenus à de nombreuses reprises ces derniers jours à Strasbourg, le plus souvent en raison de la présence de colis suspects. La sécurité du marché de Noël de la capitale alsacienne a été sensiblement renforcée après l'attentat qui a fait cinq morts et une dizaine de blessés le 11 décembre.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!