Publié

SAUT A SKISFaut-il s'inquiéter pour Simon Ammann?

Le Saint-Gallois est passé complètement à côté des deux concours de Willingen ce week-end. L'ennui, c'est qu'ils devaient servir de répétition générale avant les Jeux olympiques de Sotchi.

Keystone

Simon Ammann s'est classé 33e et 25e des deux concours du week-end à Willingen (All), remportés par le Polonais Kamil Stoch. Deux journées à oublier!

Le quadruple champion olympique, qui avait renoncé aux derniers concours en Pologne et au Japon, effectuait son retour en Coupe du monde. Il avait utilisé cette parenthèse de trois semaines pour s'entraîner intensivement, sur le tremplin de Chaux-Neuve (Fr) notamment, aux caractéristiques bien différentes de celui de Willingen. Peut-être que ce travail produira ses effets aux JO de Sotchi. En attendant, le Saint-Gallois a paru avoir perdu le fil.

Samedi, lors du premier concours, l'homme aux 21 succès en Coupe du monde a eu de la peine à faire prendre l'air à son ski gauche. Résultat, un «petit» saut à 128 m et une élimination dès la première manche (33e). Dans ses entraînements sur ce tremplin du Mühlenkopf, il ne s'était jamais montré à l'aise non plus. «Simon est à chaque fois soit en retard à l'impulsion, soit avec le centre de gravité trop porté vers l'avant», a commenté le coach suisse Martin Künzle.

La rédemption attendue dimanche n'est pas venue. Avec 132,5 m à son premier envol, Ammann s'est laborieusement qualifié pour la seconde manche, pour ensuite reculer de deux rangs en seconde manche malgré un saut à 137,5 m (25e). Le troisième de la dernière Tournée des Quatre-Tremplins a maintenant tout juste une semaine devant lui pour retrouver ses repères avant le concours au petit tremplin aux JO de Sotchi, dimanche prochain, où les compteurs seront remis à zéro.

Kamil Stoch est le grand homme du week-end. Il s'est imposé les deux fois devant l'Allemand Severin Freund, reprenant du même coup le dossard jaune de leader de la Coupe du monde que portait avant ce week-end le Slovène Peter Prevc.

Le Lucernois Gregor Deschwanden s'est classé 32e du concours de samedi et 17e le lendemain, soit les deux fois devant son illustre coéquipier.

(SI)

Votre opinion