Football - FC Sion: avant de partir, Degennaro a laissé une lettre touchante
Publié

FootballFC Sion: avant de partir, Degennaro a laissé une lettre touchante

Au moment de tourner un long chapitre de sa vie, l’ancien directeur général du club valaisan a tenu à s’adresser à tous ceux qu’il a côtoyés. Les fans ne sont pas oubliés.

par
Nicolas Jacquier
Au moment de quitter le FC Sion, Marco Degennaro a écrit une lettre ouverte dans laquelle il détaille la relation qu’il a nouée avec Christian Constantin.

Au moment de quitter le FC Sion, Marco Degennaro a écrit une lettre ouverte dans laquelle il détaille la relation qu’il a nouée avec Christian Constantin.

freshfocus

Il y a plusieurs manières de tourner un chapitre de sa vie pour en commencer un autre. Marco Degennaro aurait ainsi pu choisir de quitter Sion sans se retourner.

S’il avait été fâché ou débarqué, le nouveau manager général d’Yverdon-Sport aurait aussi pu choisir de claquer la porte de Tourbillon (et celle de son bureau de la Porte d’Octodure) en y réglant quelques comptes…

Rien de tout cela dans le cas présent. Celui, qui pendant près de 10 ans, a occupé la fonction de directeur général du FC Sion s’est fendu d’une lettre ouverte touchante dans laquelle il revient sur sa période valaisanne. «Il n'y a pas de mots pour remercier un club qui m'a permis de vivre des expériences uniques et des émotions inoubliables», découvre-t-on en préambule.

«Tous m’avez fait me sentir un des vôtres, m’avez fait me sentir chez moi»

Marco Degennaro, ancien directeur du FC Sion

Marco Degennaro a malgré tout trouvé les bons mots pour remercier toutes les personnes qu’il a croisées, certaines quotidiennement, durant son long règne. «Je remercie les fans, les amis valaisans, tous les partenaires du club ainsi que les personnes que j'ai rencontrées pendant ces presque 10 ans, tous m’avez fait me sentir un des vôtres, m’avez fait me sentir chez moi (...) Ensemble, avec les joueurs et le staff, nous avons partagé les déceptions que le monde du football génère, mais également et surtout des moments fantastiques que seul ce sport peut offrir (...) Je laisse derrière moi de magnifiques collègues, dont certains sont devenus de vrais amis.»

Un lien particulier avec le président

Le dirigeant évoque aussi la relation très particulière qui le liait à Christian Constantin. «Il n'y a pas de mots, reprend le Tessinois, pour remercier un président qui, au fil des ans, m'a guidé, protégé, aidé et fait grandir dans le cadre d'une relation directe, ouverte et transparente, au surplus, avec tout le respect que je lui dois, dans une profonde et sincère amitié.»

Si le nouveau bras droit de Mario Di Pietrantonio à Yverdon continuera d’exercer un rôle de consultant auprès du boss valaisan, Marco Degennaro conclut sa missive sur un souhait sportif. «J’espère voir le FC Sion se battre pour des objectifs importants que ses merveilleux supporters, que j'ai eu le plaisir de connaître et apprécier, méritent de vivre pleinement.»

Histoire d’en finir avec plusieurs saisons de galère…

Votre opinion