Publié

PolémiqueFC Sion: le message divise

Le club valaisan a ouvert une brèche en matière de publicité sur les maillots. Mais l'idée ne fait pas l'unanimité.

par
Renaud Tschoumy
Le joueur valaisan Didier Crettenand en action lors de la rencontre de football de Super League entre FC Sion et Servette FC, ce dimanche 26 fevrier 2012 au stade de Tourbillon a Sion.

Le joueur valaisan Didier Crettenand en action lors de la rencontre de football de Super League entre FC Sion et Servette FC, ce dimanche 26 fevrier 2012 au stade de Tourbillon a Sion.

OLIVIER MAIRE, Keystone

?Rappel des faits. Contre Young Boys il y a deux semaines – «Pour un tourisme constructif» –, puis Servette dimanche – «Tourisme?=?Emplois» –, le FC Sion a affiché ses couleurs sur sa pelouse de Tourbillon. Le tout en vue de la votation du 11 mars sur les résidences secondaires.

Du coup, la commission de discipline de la Swiss Football League a ouvert une procédure disciplinaire. Le club valaisan risque une amende, et le retrait de points (!) figure parmi le panel de sanctions possibles.

Directeur général, Domenicangelo Massimo ne comprend pas que la SFL, qui avait dans un premier temps donné son aval, se soit rétractée ensuite. «Ce qui est vrai un jour ne l'est plus le lendemain, condamne-t-il. Pourtant, je ne considère pas notre message comme politique. On ne donne aucun mot d'ordre de vote.»

La SFL, elle, argue du fait qu'entre les deux matches, le club de Tourbillon a diffusé sur son site un communiqué dans lequel il prend fait et cause pour les opposants à l'initiative de Franz Weber. Suffisamment clair à ses yeux pour que le message imprimé sur les maillots puisse être qualifié de tendancieux. Mais le débat divise.

LA QUESTION DU JOUR

JEAN-CLAUDE PONT (VALAIS), PROFESSEUR DE PHILOSOPHIE HONORAIRE

GILLES FROIDEVAUX (JURA), PRÉSIDENT DES SR DELÉMONT ET ANCIEN MAIRE

Ton opinion