Tennis: «Federer a encore beaucoup de fraîcheur et de motivation»
Publié

Tennis«Federer a encore beaucoup de fraîcheur et de motivation»

Severin Lüthi, l'entraîneur du Bâlois, s'est confié en marge de l'US Open. Il ne voit pas son poulain partir à la retraite.

Severin Lüthi. «Roger a encore beaucoupd e belles années devant lui.»

Severin Lüthi. «Roger a encore beaucoupd e belles années devant lui.»

Keystone

Coach de Roger Federer et capitaine de l'équipe de Suisse de Coupe Davis, Séverin Lüthi s'est confié dimanche en marge de l'US Open. «Roger a encore beaucoup de très belles années devant lui. Je n'ai vraiment pas du tout peur qu'il arrête l'année prochaine», affirme notamment le Bernois.

Tout le monde parle de ce fameux nouveau coup de Roger, le Sabr (sneak attack by Roger, soit l'attaque furtive de Roger). Pourrait-il être décisif dans les moments importants d'un grand match?

«Bien sûr! Mais c'est surtout sur la durée d'un match qu'il peut avoir son importance. Il peut avoir une influence sur l'adversaire, qui peut être stressé, perdre de sa sérénité ou commettre une double faute. Ça peut aussi amener de l'énergie positive à Roger s'il gagne un tel point. Cela lui offre une possibilité de raccourcir l'échange. Mais il faut voir l'ensemble, car il n'y a pas que le point en question qui compte.»

D'autres joueurs sont-ils capables de réussir ce coup?

«Je suis sûr qu'il n'est pas le seul joueur au monde à pouvoir le faire. Mais Roger est évidemment extrêmement doué, avec une main incroyable. Il a par ailleurs l'avantage de jouer son revers à une main, et est également très fort en demi-volée.»

Roger a renoncé au tournoi de Montréal pour se reposer plus longuement après Wimbledon, et il a inventé ce nouveau coup qui lui permet de raccourcir les échanges. Peut-on en déduire qu'il cherche à s'économiser au maximum?

«Il n'a pas besoin de s'économiser ou de raccourcir les points. Il a simplement plus de facilité que les autres joueurs pour construire les points de manière différente. Il y a tellement de points qui se déroulent de la même façon que l'innovation paie. C'est donc quelque chose de très intéressant pour lui. Mais cela ne veut certainement pas dire qu'il ne peut plus jouer de longs échanges.»

Vous vous intéressez beaucoup à l'évolution des jeunes joueurs du Circuit. Cela signifie-t-il que vous envisagez d'entraîner quelqu'un d'autre après la retraite de Roger, ou au contraire que vous analysez déjà le jeu de ses futurs adversaires?

«Je ne suis pas à sa place, mais Roger a encore beaucoup de très belles années devant lui. Je n'ai vraiment pas du tout peur qu'il arrête l'année prochaine. Il a encore beaucoup de fraîcheur, et est très motivé. C'est simplement intéressant de voir comment les jeunes joueurs progressent, et effectivement de connaître le jeu des futurs adversaires de Roger. Mais il est également possible que j'entraîne quelqu'un d'autre d'ici quelques années. Tout est envisageable.»

Vous allez fêter vos dix ans de capitanat en Coupe Davis à l'occasion du barrage face aux Pays-Bas en septembre à Palexpo. Le saviez-vous?

«Oui, j'ai aussi compté car je m'étais posé la question. C'est incroyable comme le temps passe vite. Je suis fier d'avoir pu passer dix années à ce poste. Ce n'est vraiment pas évident de garder aussi longtemps une telle fonction. Ce furent dix bonnes années, avec comme point d'orgue l'incroyable victoire de l'an dernier.»

Imaginez-vous rester dix années supplémentaires, ou la durée de votre mandat est-elle liée à la carrière de Roger?

«Ce n'est pas lié à la carrière de Roger. Mais dix ans de plus, ça fait beaucoup! Et il est impossible de planifier quelque chose dix années à l'avance. Ce qui est sûr, c'est que j'ai toujours autant de plaisir. Je suis super motivé, et c'est un honneur de faire cela pour la Suisse.»

Avez-vous songé à un moment ou à un autre à quitter ce poste pour vous consacrer au coaching de Roger?

«Non. Bien sûr qu'on rencontre parfois des difficultés. Mais c'est un plaisir avant tout. Je n'ai jamais eu l'impression d'aller au bureau lorsque j'avais quelque chose à faire en lien avec la Coupe Davis. C'est juste quelque chose que j'adore!»

(si)

Votre opinion