Tennis: Federer a transpiré mais verra les quarts
Publié

TennisFederer a transpiré mais verra les quarts

Comme mercredi contre Medvedev, le Bâlois a bataillé durant trois sets pour prendre la mesure de Bautista Agut.

par
JSa
Keystone

Roger Federer avait vu tout juste. Difficile vainqueur en trois sets de Daniil Medvedev lors de son entrée en lice à Shanghai, le Bâlois s'attendait à une empoignade du même acabit contre Roberto Bautista Agut, jeudi en 8es de finale. «J'ai beaucoup de respect pour lui. Cela pourrait être un match similaire à celui contre Medvedev», avait noté l'homme aux vingt titres du Grand Chelem, pourtant invaincu en carrière face à l'Espagnol (7-0).

Le début de match n'a pas donné raison à Roger Federer. Sur un rallye long de 27 frappes depuis le fond de court, le «Maître» prenait assez tôt le service du 28e joueur mondial (3-1). Alors qu'on le croyait complètement en contrôle après le gain de la première manche (6-3) et un premier break (1-0) dès le début du deuxième set, Federer s'est liquéfié sur le jeu suivant - perdu blanc -, roué de passings par celui qui fut finaliste dans la mégapole chinoise en 2016. En pleine confiance, Bautista Agut se payait même le luxe de prendre trois fois le service du Bâlois pour forcer un set décisif (6-2).

Pas dans un grand jour à l'échange, Roger Federer s'est alors contenté d'assurer sa mise en jeu et de prendre le filet d'assaut. Avant d'attendre le moment opportun pour prendre des risques à la relance. Après plusieurs balles de break effacées dans la manche décisive, l'Espagnol de 30 ans finissait par craquer dans le neuvième jeu. Et à voir la brève poignée de main échangée au filet après le jeu suivant (6-4), on pouvait imaginer la frustration de Bautista Agut, déçu d'avoir laissé passer sa chance de battre l'actuel numéro deux mondial pour la première fois de sa carrière.

Après ce deuxième combat en deux jours, le tenant du titre à Shanghai est appelé à affronter en quart de finale vendredi Kei Nishikori, vainqueur de l'Américain Sam Querrey 7-6 (9/7) 6-4. Et connaissant le Japonais, quelque chose nous dit que le Suisse de 37 ans pourrait bien transpirer à nouveau à grosses gouttes.

Votre opinion