Publié

TennisFederer au chômage technique

La nouvelle est tombée à 14 h 30, à quelque trois heures de la rencontre. Après un échauffement léger, Andreas Beck a renoncé à affronter Roger Federer, faute de pouvoir lui opposer une résistance digne: «J'ai mal au dos. Je suis le premier déçu de cette situation.»

par
Christian Despont
Keystone

Federer était le deuxième: «Idéalement, j'aurais eu besoin de cette partie pour trouver mon rythme, car Beck joue lui aussi très vite. J'étais prêt et concentré. L'énergie était là. Pour ne retenir que le positif, j'économise des forces. Je prends mon après-midi, relax, et j'organiserai une séance intensive jeudi.»

Avec l'annulation de ce match, programmé dans un stade annexe, Federer a préservé sa série de 52 matches consécutifs sur la Rod Laver Arena, l'arène principale. «Je pensais bien qu'à un moment, ce serait mon tour de quitter le central, puisque c'était arrivé à Rafa lundi. Rien de grave.» Son prochain adversaire sera connu dans la journée, à désigner entre Ivo Karlovic et Carlos Berlocq.

Nadal passe sans souci

Ton opinion