Publié

TENNISFederer éliminé par Monfils!

Le Suisse (ATP 7) a été battu en trois sets par le Français (ATP 42). Le résident de la Côte vaudoise s'est imposé 6-4 6-7 (5-7) 6-3.

Federer subit une nouvelle désillusion à Shanghai.

Federer subit une nouvelle désillusion à Shanghai.

Reuters

Roger Federer (ATP 7) s’est incliné en huitièmes de finale du Masters 1000 de Shanghaï face à Gaël Monfils (ATP 42). Le Français s’est imposé 6-4 6-7 (5/7) 6-3.

La route de Roger Federer à Shanghaï s’est arrêtée au stade des huitièmes de finale. Après avoir écarté l’Italien Andreas Seppi au tour précédent 6-4 6-3, le Bâlois semblait armé pour prendre la mesure du Parisien de 27 ans.

Des couleurs et un service

Retombé à la 119e place mondiale en mai dernier, Monfils a retrouvé des couleurs et un service performant, qui a donné du fil à retordre à Federer. Dans le premier set, le Français a pris d’entrée le service de l’ancien numéro un mondial pour maintenir ce break jusqu’à la fin de la manche remportée 6-4.

Au cours du deuxième set, Monfils a breaké le Bâlois pour mener 4-3. Dans le jeu suivant, un mauvais challenge et une mauvaise décision arbitrale ont déstabilisé Monfils et permis à Federer de recoller à 4-4. Tout s’est finalement décidé au tie-break. Mené 5-3, Federer a aligné quatre points consécutifs pour prendre le set.

Federer trop maladroit

On pensait que le Bâlois, qui semblait mieux physiquement que son adversaire, passerait l’épaule durant la manche décisive. A tort, puisque Monfils a poursuivi sa bonne tenue au service.

En ravissant le service de Federer au quatrième jeu, le Français a fait le plus dur face à un Federer trop maladroit. Le Bâlois a ensuite manqué le coche à 4-2 lorsqu’il a galvaudé deux balles de break. Monfils a finalement pu conclure sur un nouveau très bon jeu de service.

Il s’agit seulement de la deuxième victoire en huit matches du Français face à l’homme aux 17 titres en Grand Chelem. Le dernier succès de «la Monf» remontait jusqu’ici à une demi-finale épique en 2010 lors du Masters 1000 de Paris-Bercy. Il s’était imposé après trois tie-breaks.

(SI)

Votre opinion