Actualisé

TENNISFederer en finale après avoir sauvé quatre balles de match

Au Masters de Londres, c'est le Bâlois qui a acquis le droit de défier Novak Djokovic dimanche soir. Stan Wawrinka est passé très près de la victoire en s'offrant quatre balles de match.

Glyn Kirk, AFP

Roger Federer (no 2) défiera Novak Djokovic (no 1) en finale du Masters de Londres. Le Bâlois a vaincu Stan Wawrinka (no 3) 4-6 7-5 7-6 (8/6), après avoir sauvé quatre balles de match dans un troisième set à couper le souffle.

Le public de l'O2 Arena, au sein duquel les supporters helvétiques étaient fort nombreux, a assisté au meilleur match disputé depuis le début du tournoi. Roger Federer et Stan Wawrinka ont livré un duel haletant, pratiquant un tennis offensif dans un style très différent. La ténacité et la finesse du Bâlois ont fini par avoir raison de la puissance de feu du Vaudois, qui fut impérial dans le premier set.

Il s'en est donc fallu d'un rien pour que Stan Wawrinka ne crée la sensation dans une rencontre longue de 2h48' et se qualifie pour sa première finale dans un Masters. Le Vaudois se procurait tout d'abord trois balles de match dans le neuvième jeu de l'ultime set. Il se ruait à chaque fois au filet, sans parvenir à conclure, alors qu'il avait remporté le point sur ses dix premières montées dans cette manche...

Roger Federer recollait à 5-5 en convertissant la deuxième balle de break qu'il se procurait dans ce jeu, là encore sur une volée manquée par Stan Wawrinka. Le Bâlois se retrouvait ensuite à son tour en danger sur son engagement, mais écartait les deux balles de break que s'offrait son adversaire. Les deux compères devaient finalement disputer un tie-break, dans lequel Stan Wawrinka bénéficiait d'une quatrième balle de match à 6/5.

Le Vaudois, qui a souffert d'un début de crampe à la cuisse droite dans ce jeu décisif, ne pouvait cependant rien faire sur le service armé à cet instant par Roger Federer. Il était tout autant impuissant sur les deux points suivants. Roger Federer s'offrait sa première balle de match sur une volée amortie gagnante de coup droit et concluait la partie au réussissant le même coup, au terme d'un set long de 77'.

Roger Federer (33 ans) disputera donc dimanche sa neuvième finale dans un Masters, pour sa 13e participation. Sacré en 2003, 2004, 2006, 2007, 2010 et 2011, il s'est incliné à deux reprises à ce stade de la compétition. Il avait subi la loi de David Nalbandian à Shanghaï en 2005, puis celle de Novak Djokovic à Londres il y a deux ans.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qui a conquis cinq titres en 2014 et s'est incliné à cinq reprises en finale cette saison, retrouvera son grand rival serbe dimanche à 19h (heure suisse). Battu par le Serbe en cinq sets en finale à Wimbledon en juillet, il reste sur un succès face au double tenant du trophée. Il s'était imposé 6-4 6-4 en demi-finale du Masters 1000 de Shanghaï le mois dernier.

(SI)

Votre opinion