12.06.2012 à 13:13

TennisFederer inaugure une rue à son nom

En marge du tournoi de Halle, où il lancera sa saison sur gazon, Roger Federer a inauguré une rue baptisée en son honneur.

1 / 5
AFP
AFP
AFP

Quelques jours après son élimination en demi-finales de Roland-Garros, Roger Federer est en lice cette semaine à Halle pour l’ouverture de la saison sur gazon. Déjà vainqueur du tournoi à cinq reprises, le Bâlois va tenter de rajouter un nouveau titre à son palmarès.

Roger Federer se plaît en Westphalie, où il reprend chaque année contact avec le jeu sur gazon avant la grande échéance de Wimbledon (du 25 juin au 8 juillet). Depuis l’an 2000, il n’a manqué que trois éditions (2007, 2009 et 2011), déclarant à chaque fois forfait sur blessure. En 2010, il s’est même engagé à y participer chaque année jusqu’à la fin de sa carrière. «J’avais envie de planifier à long terme. Halle a toujours été un tournoi important pour moi, un endroit où j’ai connu beaucoup de succès, où je me sens bien et où je peux prendre mon élan pour Wimbledon», avait-il alors déclaré. Ce partenariat signifie aussi qu’on ne devrait pas le voir jouer ces prochaines années le tournoi du Queen’s, qui constitue l’autre rendez-vous traditionnel de préparation au Grand Chelem londonien.

Interrogé mardi avant son entrée en lice, Federer a redit tout le bien qu’il pensait du tournoi allemand, dont il apprécie particulièrement l’atmosphère conviviale et relaxante. «C’est un peu comme si je travaillais tout en étant en vacances, et ma famille sera à mes côtés dans ce cadre si intime». L’affection qu’il porte pour cette compétition lui est d’ailleurs bien rendue, puisque la ville de Halle a nommé une de ses rues à son nom.

Le numéro trois mondial n’en oublie pas ses ambitions pour autant, et il visera une sixième victoire en Allemagne. Avec cinq titres, il détient déjà le record d’une épreuve qui fête cette année son vingtième anniversaire. Le Suisse aura cependant à faire face à un adversaire de taille, car Rafael Nadal a lui aussi choisi Halle pour sa préparation à Wimbledon. «C’est quelque chose de grand que d’avoir réussi à nous rassembler pour ce tournoi», s’est réjoui Federer, avant néanmoins d’ajouter qu’il «serait faux de croire que le tournoi se résumera à un duel entre Federer et Nadal, puisque de nombreux joueurs de première catégorie y participent également».

Le haut du tableau où figure le Majorquin apparaît en effet particulièrement relevé. Ce dernier pourrait notamment retrouver le vainqueur de l’édition 2011 Philipp Kohlschreiber en quarts de finale, puis Thomas Berdych au tour suivant. Dans le bas du tableau, Federer semble avoir bénéficié d’un tirage un peu plus clément. Exempté comme Nadal du premier tour, il affrontera l’Allemand Florian Mayer ou l’Américain Tim Smyczek pour son entrée en jeu, avant de défier probablement Milos Raonic (Cro), un adepte des surfaces rapides. En demi-finale, il retrouverait le Russe Mikhail Youzhny, l’Ukrainien Alexander Dolgopolov, l’Italien Andreas Seppi ou encore le Tchèque Radek Stepanek.

S’il passe tous ces écueils, le Bâlois pourrait alors disputer la finale tant attendue contre Rafael Nadal, sur une surface qui lui laisserait bien plus de chances de victoire que la terre battue de Roland-Garros.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!