Tennis: Federer: «J'en connais plus sur son père que sur lui»

Publié

TennisFederer: «J'en connais plus sur son père que sur lui»

Roger Federer a débuté en Grand Chelem en 1999, à l'époque de Christian Ruud. Il affronte son fils vendredi à Roland-Garros.

par
Jérémy Santallo
Paris
Le temps n'a pas d'emprise sur Roger Federer, toujours fringuant à bientôt 38 ans.

Le temps n'a pas d'emprise sur Roger Federer, toujours fringuant à bientôt 38 ans.

Keystone

Cinq mois. C'est l'âge qu'avait Casper Ruud lorsque son père Christian a atteint le 3e tour de Roland-Garros en 1999, année de la première participation de Roger Federer à un tournoi du Grand Chelem à 17 ans. Vingt ans plus tard, le jeune Norvégien va défier vendredi le «Maître», seul rescapé des 128 participants du tableau de 1999, pour une place en 8es de finale à la Porte d'Auteuil.

«Ce n'est pas excitant que pour lui, ça l'est pour moi aussi. J'en connais sûrement plus sur son père (ndlr: que le Bâlois n'a cependant jamais joué, son coach Ivan Ljubicic oui) que sur lui, a avoué Roger Federer en conférence de presse après sa victoire du 2e tour. Lorsque vous grandissez et que vous voulez devenir professionnel, vous n'envisagez pas seulement d'affronter un certain type de joueur, vous voulez aussi évoluer sur un court en particulier.»

«Je ne sais pas comment il voit ça, mais pour moi, c'était spécial de jouer Sampras quand j'avais 20 ans. Pete à Wimbledon... Forcément que vous devez apprécier le moment. Mais il faut aussi croire que vous pouvez gagner. Si vous êtes au 3e tour, c'est que vous le méritez, ce n'est pas de la chance. Donc je ne vais pas le prendre à la légère», a déjà prévenu «RF», qui a cité le succès de Casper Ruud sur Matteo Berrettini (ATP 32).

«J'y pense depuis que je suis enfant»

Fort d'un bon printemps sur terre battue - une finale perdue à Houston contre le Chilien Cristian Garin et une défaite tout sauf honteuse contre Juan Martin Del Potro 6-4 6-4 au Masters 1000 de Rome, le matricule 63 à l'ATP piaffe d'impatience avant le grand rendez-vous. «Je vais probablement être un peu stressé et nerveux mais je dois prendre ça comme une grande opportunité de pouvoir affronter Roger.»

Les deux joueurs seront appelés en deuxième rotation sur le court Suzanne-Lenglen - vers 13 heures. «Mon père sera dans mon box pour me donner des conseils sur la façon de faire pour le battre. Mais je sais que cela ne sera facile, a aussi concédé Casper Ruud. Ça va être une expérience incroyable. C'est pour ce genre de rencontre que l'on travaille dur tous les jours. Je rêve de ce moment depuis des années.»

Ton opinion