Tennis: Federer: «Je me suis dit que ça pouvait peut-être marcher!»
Publié

TennisFederer: «Je me suis dit que ça pouvait peut-être marcher!»

Le Bâlois, vainqueur de Stan Wawrinka en cinq sets, revenait sur les raisons qui l'ont poussé à prendre un temps-mort médical.

par
R.Ty
Keystone

Roger Federer l'a avoué au micro de Jim Courier, sitôt après sa victoire en cinq sets sur Stan Wawrinka: «J'ai rarement pris des temps-morts médicaux dans ma carrière. Mais là, je me suis dit: «Pourquoi pas? Peut-être que cela peut marcher...» Et j'ai bien fait: le physio avait de très bonnes mains.»

Federer a pris ce temps-mort après le quatrième set, alors qu'il venait de se faire remonter à 2 sets partout par le Vaudois. Ce dernier avait, le premier, pris un temps-mort médical, juste après la perte de la deuxième manche...

Revenant sur sa performance, le Bâlois savourait son bonheur: «Même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais pu imaginer me retrouver en finale, ici à Melbourne, après ma pause de six mois.»

Dans le cinquième set, après avoir dû sauver deux balles de break, il s'est échappé pour mener 5-2. «Je ne sais pas si je méritais le break au moment où je l'ai fait. Mais c'est ce qui me permet d'être heureux maintenant.»

Et dimanche, ce sera sa sixième finale à Melbourne (quatre victoires), contre Grigor Dimitrov ou Rafael Nadal. «Grigor est en forme, il a un très beau style. Mais ce sera peut-être Rafa! En tout cas, je vais suivre ce match avec attention.»

A Melbourne - partout dans le monde? -, on ne souhaite qu'une chose: une finale Federer - Nadal, sept ans après le monument de 2009 perdu en cinq sets par le Suisse.

Votre opinion