Publié

TENNISFederer ne laisse aucune chance à Nieminen

Jarkko Nieminen n'y arrivera sans doute jamais. Le Finlandais a une fois de plus été écoeuré par Roger Federer (6-2 7-5), au 2e tour du tournoi d'Istanbul.

Il s'agit tout simplement de la quinzième victoire du no 2 mondial en autant de rencontres face à l'actuel matricule 71 à l'ATP. Nieminen, 33 ans comme le Maître, est l'une des victimes préférées du Bâlois, contre lequel il n'a remporté qu'un seul des trente et un sets disputés au total! En fait, il n'y a guère que l'Espagnol David Ferrer et le Russe Mikhail Youzhny qui affichent un bilan encore plus lourd face à l'homme aux 17 titres du Grand Chelem (16-0).

Comme prévu, Federer n'a laissé que des miettes au Finlandais. Il a fait le break d'entrée de match pour faire la course en tête et ne plus jamais faiblir par la suite. Vingt minutes pour empocher le premier set, le double pour remporter le second après y avoir rencontré il est vrai plus de résistance: le Rhénan s'est globalement baladé sur la Garanti Koza Arena, où il n'a jamais été mis en danger sur son service.

Federer, qui cherche à Istanbul à soulever un trophée dans un... dix-neuvième pays depuis ses débuts, affrontera en quart de finale l'Espagnol Daniel Gimeno-Traver, un duel inédit. Le Valencien est de ces Ibères qui raffolent de la terre battue et sort d'une finale à Casablanca et d'une demi-finale à Bucarest. On voit toutefois mal le 62e à l'ATP, dont le meilleur classement en carrière est une 48e place en mars 2013, jouer un mauvais tour au Bâlois.

Tête de série no 1, celui-ci n'a sur le papier pas grand-chose à craindre en Turquie, où il affronterait en demi-finale le vainqueur du quart opposant le Colombien Santiago Giraldo à l'Argentin Diego Schwartzman.

(SI)

Votre opinion