Tennis: Federer s'incline et perd sa place de numéro 1

Publié

TennisFederer s'incline et perd sa place de numéro 1

Roger Federer a perdu face à l'Australien Kokkinakis, au 2e tour du Masters 1000 de Miami. Il perd ainsi sa place de numéro 1 mondial.

Roger Federer a perdu à Miami, samedi.

Roger Federer a perdu à Miami, samedi.

Keystone

Roger Federer ne sera plus no 1 mondial lundi prochain. Le Bâlois a perdu son trône après sa défaite d'entrée de jeu à Miami devant Thanasi Kokkinakis. Six jours après Juan-Martin del Porto, l'Australien est devenu le deuxième homme à battre Roger Federer cette année. Il s'est imposé 3-6 6-3 7-6 (7/4) après 2h22' de match pour signer, bien sûr, le plus bel exploit de sa carrière. Et pour permettre à Rafael Nadal de reprendre - provisoirement - sa couronne.

175e mondial et issu des qualifications, Thanasi Kokkinakis a eu l'immense mérite d'exploiter le jour sans du Maître pour croire au fil de jeux que l'impossible pouvait être possible pour lui en ce samedi à Miami. Sans toucher au génie, Roger Fededer avait pourtant maîtrisé son sujet jusqu'au quatrième jeu du second set qui a consitué le grand tournant de la partie. Il le perdait «blanc» sur son service pour redonner de l'air à Kokkinakis.

Pas de second souffle

Fâché avec son coup droit, le Bâlois n'a pas trouvé un second souffle pour reprendre le large. Il a perdu sa place de no 1 et son titre dans un jeu décisif du troisième set au cours duquel l'Australien n'a affiché aucune retenue. Après être passé à deux points de la victoire à 6-5 0-30, Roger Federer n'a pas eu cette once de réussite dans le money time qui fait souvent toute la différence.

Une seule question se pose après cette défaite. Quelle sera désormais sa programmation? Dans l'immédiat, le Bâlois va se rendre en Afrique pour le compte de sa fondation. Il a aussi annoncé à l'issue du match de samedi qu'il ferait l'impasse, comme en 2017, sur la saison de terre battue et son rendez-vous phare de Roland Garros (27 mai-10 juin).

«J'ai décidé de ne pas disputer la saison sur terre battue». Federer, 36 ans, n'a plus participé depuis 2015 à Roland Garros, le tournoi du Grand Chelem qui lui a posé le plus de problèmes et qu'il n'a remporté qu'une seule fois, en 2009.

La saison dernière, de retour d'une blessure à un genou, il avait fait une croix sur le tournoi parisien pour ménager son genou et son dos, et surtout pour pouvoir préparer la saison sur herbe et son rendez-vous fétiche de Wimbledon.

Le Suisse a réussi un début de saison 2018 tonitruant en enchaînant 17 victoires de suite qui lui ont offert deux titres (Open d'Australie, Rotterdam) et la première place mondiale. Mais il vient de s'incliner à deux reprises en l'espace d'une semaine, en finale du Masters 1000 d'Indian Wells contre l'Argentin Juan Martin del Potro, avant la défaite de samedi face au 175e mondial Kokkinakis.

Dans le simple dames, la no 1 est également au tapis. Simona Halep a été battue 3-6 6-2 6-3 par Agnieszka Radwanska (WTA 32) juste avant la chute du Maître.

(ats)

Ton opinion