Suisse: Fête fédérale de lutte: c'est lui la chance romande!
Publié

SuisseFête fédérale de lutte: c'est lui la chance romande!

Seul le Gruérien Benjamin Gapany (21 ans) pourrait battre en brèche l’hégémonie alémanique.

par
Bertrand Monnard

Quand on demande aux spécialistes quel lutteur romand a le plus de chances de bien figurer lors de la Fête fédérale d’Estavayer (FR) qui démarre aujourd’hui, le même nom revient, celui du jeune Fribourgeois Benjamin Gapany (21 ans), de Marsens, en Gruyère.

Du haut de son 1,89 m pour 115 kilos, Benjamin a la silhouette des nouveaux lutteurs, un colosse parfaitement bâti, affûté comme tout athlète de pointe à force d’entraînement. On le retrouve chez lui, d’où la vue embrasse toutes les Préalpes fribourgeoises. Une blessure l’avait empêché de participer à la dernière fête fédérale à Berthoud en 2013. Cette fois, il va enfin réaliser le rêve de tout lutteur. Dès demain à l’aube, il combattra devant 52 000 spectateurs, et en plus chez lui, dans son canton de Fribourg. «La pression monte. Ici, au village, c’est le gros sujet de conversation. Tout le monde m’en parle. Je suis allé quelques jours à Kandersteg pour me changer les idées.» Mais maintenant, il n’attend plus que d’entrer dans l’arène. «Ce sera un aboutissement, car j’ai tout mis en œuvre pour y arriver. Le niveau sera très relevé, il faudra s’arracher.»

Votre opinion