Ski alpin: Feuz bronzé: ne surtout pas faire la fine bouche

Publié

Ski alpinFeuz bronzé: ne surtout pas faire la fine bouche

Beat Feuz a terminé troisième de la descente olympique. Faut-il se réjouir ou pester contre cette médaille de bronze? Voici l'avis de notre envoyé spécial.

par
Florian Müller
PyeongChang

Le sentiment est mitigé, certes. Entre les cyniques qui diront que seul le plus précieux des métaux a de la valeur, et les cul-bénis qui se féliciteront d'une médaille de bronze: difficile de choisir son camp. Mais le faut-il vraiment? Et si ce sentiment mi-figue mi-raisin était en fin de compte celui qui devait l'emporter? Il n'y a que le temps qui passe, révélateur suprême, qui pourra juger.

Oui, Beat Feuz avait aujourd'hui les moyens d'être à l'or olympique. Cette descente, il sait pertinemment où il l'a perdue. Sur cette compression pied droit en milieu de parcours, un des rares passages emblématiques de ce tracé coréen, il a même frôlé l'élimination. Exactement là où il avait tutoyé la perfection à l'entraînement, ses repères se sont envolés. La faute à une neige un brin plus chaude que lors de la semaine précédente.

Reste qu'il faudrait être fada pour crier au scandale. Sur une piste loin d'être sélective, le top 5 mondial est respecté et se tient dans un mouchoir de poche. Et que dire du podium, qui se joue en moins de deux dixièmes de seconde. Un souffle. Des détails, infimes et fugaces, qui sont à mettre sur le compte de l'impitoyable loi du sport. Aksel Lund Svindal s'était incliné sur la même marge à Wengen mi-janvier face au Bernois. Il faut s'inspirer de sa réaction d'alors: accepter, lever la tête et continuer. Le Norvégien fait un magnifique champion olympique.

Aujourd'hui, Beat Feuz a gagné la médaille de bronze des Jeux olympiques dans la discipline reine du sport alpin. Et à l'aune de son miraculeux parcours de vie – il a frôlé l'amputation en 2012, s'il fallait encore le rappeler – il s'agit de ne surtout pas faire la fine bouche. Pour savourer, par contre, c'est encore un peu tôt.

Ton opinion