01.02.2018 à 08:25

Février, le mois de la vérité pour Xamax

Foot - Challenge League

Convaincant leader, Neuchâtel entame vendredi à Vaduz une série de quatre matches capitaux pour la promotion.

Michel Decastel et ses joueurs entament la seconde phase du championnat ce vendredi à Vaduz.

Michel Decastel et ses joueurs entament la seconde phase du championnat ce vendredi à Vaduz.

Keystone

«Cela va se jouer en grande partie en février!» Michel Decastel l'annonce sans détour: la course à la promotion pourrait être très vite réglée en faveur de «son» Neuchâtel Xamax.

Leader de la Challenge League avec 10 points d'avance sur Schaffhouse et 11 sur Servette - qui compte toutefois un match en retard -, Michel Decastel et ses joueurs entament la seconde phase du championnat ce vendredi à Vaduz avant de recevoir Aarau le 9 février et Servette dix jours plus tard. Un mois de février qui s'achèvera pour eux le 26 avec un déplacement à Chiasso. «Si nous négocions bien ces quatre rencontres, il ne sera pas aisé de nous revoir...»

Neuchâtel Xamax dispute sa troisième saison en Challenge League depuis la faillite qui avait frappé le club en 2012. «Une promotion en Super League ne tomberait pas du ciel, souligne l'entraîneur. Lors de notre première saison en Challenge League, nous sommes tombés sur un grand Lausanne. Lors de la deuxième, le FC Zurich était trop fort.» Un rappel pour signifier sans doute que le tour de Neuchâtel Xamax est venu malgré tous les rêves d'une impossible «remontada» que le Servette FC peut nourrir.

Nuzzolo marche sur l'eau

Pour Michel Decastel, la clé du succès de Neuchâtel Xamax passe par le jeu. «Le 4 décembre à Genève, nous nous imposés 2-1 pour une seule raison: nous avons toujours fait le jeu, explique-t-il. Cette jouerie explique aussi pourquoi nous nous sommes si souvent imposés dans les dernières minutes. L'adversaire lâche physiquement et mentalement à force de courir derrière le ballon.»

Elu meilleur joueur de Challenge League 2017, Raphaël Nuzzolo symbolise parfaitement la réussite de Neuchâtel Xamax. A 34 ans, le Biennois marche littéralement sur l'eau depuis son repositionnement à la pointe de l'attaque. Meilleur buteur du championnat avec ses 16 réussites, Raphaël Nuzzolo pourra compter ce printemps sur le soutien de Gaëtan Karlen, l'autre buteur. «Gaëtan a été freiné l'automne dernier par les blessures, précise Michel Decastel. Aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'il est bien revenu.»

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!