05.06.2015 à 11:19

FootballFifa/CIO - Blatter, membre votant, absent de la réunion du CIO mardi à Lausanne (Fifa) (2ELEAD)

Lausanne, 5 juin 2015 (AFP) - Le président de la Fifa Joseph Blatter, qui a annoncé sa démission à la suite d'un scandale de corruption, ne "participera pas à la réunion du CIO" dont il est membre votant, mardi à Lausanne, a-t-on appris vendredi auprès de la Fifa et du CIO.

"En avril, le président de la Fifa a informé le CIO qu'il n'assisterait pas à la session à Lausanne. Il n'a pas modifié ses plans", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la Fifa, sans préciser la raison de cette absence. Jointe par l'AFP, une porte-parole du CIO a confirmé que "M. Blatter avait informé le CIO en avril de son absence", tout en renvoyant "vers la Fifa" pour connaître les raisons de cette absence. Balayée par une tempête judiciaire sans précédent, la Fifa compte deux de ses plus hauts responsables parmi la centaine de membres votants du Comité international olympique (CIO): le président Blatter et son vice-président camerounais Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF). M. Hayatou sera lui "présent à la réunion du CIO mardi à Lausanne", a indiqué à l'AFP la CAF. Le CIO tient mardi à Lausanne "le briefing aux membres", lors duquel leur seront présentés les dossiers de candidature de Pékin et Almaty à l'organisation des jeux Olympiques d'hiver 2022. Le choix de la ville hôte interviendra le 31 juillet lors d'un congrès du CIO à Kuala Lumpur. Aujourd'hui âgé de 79 ans, M. Blatter cessera d'être membre du CIO quand il aura atteint la limite d'âge fixée à 80 ans pour les membres "élus avant 1999 ou automatiquement quand il cessera son mandat de président de la Fifa, car c'est à ce titre qu'il est devenu membre du CIO", a précisé la porte-parole du CIO. La limite d'âge des membres du CIO est désomais fixée à 70 ans pour les membres élus après 1999, mais est fixée à 80 ans pour ceux élus avant 1999. La Fifa doit convoquer un congrès extraordinaire pour élire son nouveau président, congrès qui devrait se tenir entre décembre et mars prochains. Les révélations se succèdent dans le vaste scandale de corruption présumée qui touche la Fifa. Mercredi, la justice américaine révélait que Chuck Blazer, ancien haut dirigeant de la Fifa, avait reconnu le versement de pots-de-vin du Maroc et de l'Afrique du Sud lors des processus d'attribution des Mondiaux-1998 et 2010, nouvel épisode d'un feuilleton marqué par la démission de Joseph Blatter, désormais dans le viseur de la justice américaine. Jeudi, la Fifa a également confirmé avoir payé la Fédération irlandaise pour éviter des poursuites en justice après la qualification de la France au Mondial-2010 grâce à la fameuse main de Thierry Henry. ebe-kn/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!